La bourse ferme dans 4 h 56 min
  • CAC 40

    5 610,01
    -1,68 (-0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 598,09
    -1,46 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2077
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 833,50
    +3,60 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    29 824,85
    -58,66 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    698,83
    -36,31 (-4,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,45
    +0,09 (+0,17 %)
     
  • DAX

    13 823,69
    +35,96 (+0,26 %)
     
  • FTSE 100

    6 737,41
    +1,70 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0028 (-0,21 %)
     

PER, SCPI… ces placements malins auxquels vous n’avez (peut-être) pas pensé pour vos enfants

·2 min de lecture

Vous avez l’habitude de gâter vos enfants à l’occasion de Noël et de leur anniversaire en leur offrant régulièrement une petite somme d’argent et vous ne savez que faire de leur butin ? Vous venez de devenir parent et souhaitez assurer la sécurité financière de votre nouveau-né grâce à une épargne accumulée au fil des années ? Vous avez tout intérêt à étudier les meilleurs moyens de ne pas laisser “dormir” cette petite fortune. Car elle pourrait s’accroître considérablement sur la durée et permettre, à terme, à votre protégé de concrétiser ses projets. Plusieurs solutions, plus ou moins rémunératrices, s’offrent à vous. Une règle évidente est à souligner : plus vous commencerez à épargner tôt pour votre enfant, plus le patrimoine constitué sera conséquent. Et pour maximiser ce capital, faites attention aux caractéristiques de chaque produit (rendement, plafond, contraintes…). Voici un panorama complet des solutions qui s’offrent à vous.

Le Livret A

Si vous choisissez d’épargner dès la naissance de votre enfant, vous pouvez bien évidemment ouvrir un Livret A à son nom. Si les intérêts sont totalement défiscalisés, la rémunération offerte, limitée à seulement 0,5%, laisse à désirer. Autre inconvénient : le plafond de versements, de 22.950 euros, même si les intérêts annuels permettent de dépasser cette limite. A noter également qu’un seul Livret A peut être souscrit par enfant. Une précision qui a son importance puisque vous devez vous organiser avec les autres contributeurs potentiels (grands-parents, oncles, tantes, proches de la famille…) pour respecter cette limite de dépôts. De plus, ce plafond n’est pas cumulable avec celui du Livret de développement durable et solidaire, fixé à 7.000 euros, puisque le LDDS ne peut être ouvert que par une personne majeure, exception faite du mineur qui n’est pas rattaché au foyer fiscal de ses parents et dispose de ses propres ressources. Enfin, sachez que votre enfant pourra disposer de ces fonds comme il l’entend à partir de ses (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vous allez pouvoir échanger vos chèques-vacances périmés
Frais de tenue de compte, de retraits... les banques qui vous assomment
Le gagnant du loto de Noël ne s’est toujours pas fait connaître
IFI : ces 5 techniques pour réduire votre impôt
Allocation aux adultes handicapés : ce désavantage qui persiste pour les couples