Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0746
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 345,70
    -54,73 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 379,93
    +42,17 (+3,15 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

PER, PEE : devez-vous conserver votre épargne salariale si vous quittez votre entreprise ?

Thomas Barwick / Getty Images

Le mois de mai, période durant laquelle les primes d'intéressement et de participation sont habituellement distribuées, est désormais terminé. L'épargne salariale est une formidable opportunité pour les employés de se constituer un patrimoine financier avantageux grâce aux dispositifs mis en place par leur entreprise, notamment le plan d'épargne entreprise (PEE) et le plan d'épargne retraite (PER) d'entreprise. L’épargne salariale offre des avantages fiscaux attractifs, comme l'exonération d'impôt sur les sommes versées (hors prélèvements sociaux) et peut représenter une source complémentaire de revenu à la retraite, ou pour d'autres projets à long terme. Mais pour maximiser les bénéfices de ce dispositif, il est crucial de comprendre leur fonctionnement et de savoir gérer les coûts associés.

Un premier élément à considérer est la structure même des produits d'épargne salariale. Typiquement, ces plans proposent trois profils de risque : prudent, équilibré et dynamique. Pour rappel, ces profils servent à déterminer la composition du portefeuille d’investissement du salarié. Vous connaissez l’adage «Il n’y a pas de rendement sans risque». En général, le risque et le rendement sont proportionnels. C’est pour cette raison que l’épargne salariale qui repose, dans la plupart des entreprises, sur seulement 3 profils de risque n’offre pas assez de personnalisation et de rendement. Cette limitation dans la diversification peut rendre les portefeuilles moins intéressants comparativement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pédiatre ou médecin généraliste : qui est le moins cher selon l’âge de votre enfant ?
Si vous êtes client de la Société Générale, ne cliquez surtout pas sur ce lien !
Budget vacances : quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier ?
Nouveaux tarifs des médecins, remboursements, ce qui va changer pour vous
Pourquoi le paiement de votre pension de retraite risque d’avoir du retard ce mois-ci