La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 033,29
    -227,52 (-0,78 %)
     
  • Nasdaq

    10 770,01
    -32,91 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 571,87
    +140,32 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    0,9586
    -0,0026 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 836,81
    -209,16 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,84
    -21,30 (-4,64 %)
     
  • S&P 500

    3 632,03
    -23,01 (-0,63 %)
     

Pension alimentaire : un gros coup de pouce en novembre

PXHERE

La revalorisation de 50% de la pension alimentaire minimale, promise par Emmanuelle Macron pour soutenir les mères célibataires, interviendra "dès novembre", selon la feuille de route du ministère des Solidarités, diffusée après le séminaire gouvernemental mercredi. Le président-candidat s'était engagé au printemps à "soutenir le revenu des familles monoparentales, en augmentant de 50% le montant de la pension alimentaire minimale", de 116 à 174 euros par enfant et par mois.

Ce sera chose faite "dès novembre 2022", assure le gouvernement, dans un document détaillant les "grands chantiers" de chaque ministère, dont celui des Solidarités. Cette somme correspond au montant minimum versé par la caisse d'allocation familiale, soit pour compléter les petites pensions, soit en cas de non-paiement par le parent débiteur. Durant la campagne présidentielle, l'Institut Montaigne avait évalué le coût de cette mesure à 900 millions d'euros par an, sur la base d'une dépense de 1,8 milliard en 2020 pour plus de 800.000 bénéficiaires.

Une autre révolution est peut-être à venir. Dans une proposition de loi cosignée par l’ensemble de ses collègues du MoDem (48), l’élue de Seine-et-Marne Aude Luquet, suggère d’inverser le régime fiscal actuel de la pension alimentaire. Pour rappel, ce système permet au parent qui n’a pas la garde des enfants et verse une pension alimentaire (le père, dans 97% des cas) à son ex-conjoint de déduire cette somme de son revenu imposable. À l’inverse, le bénéficiaire de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gaz russe : une coupure totale pourrait amputer d'un point la croissance française, selon Bruno Le Maire
Decathlon ne fait pas cadeau de vélos endommagés, c'est une arnaque
RSA, APL… Le versement automatique des aides sociales va être testé dans "une dizaine de territoires"
Covid-19 : vers un meilleur contrôle de la qualité de l’air dans les écoles ?
Déserts médicaux : les 30 propositions des maires d'Île-de-France pour améliorer l'accès aux soins