Marchés français ouverture 5 h 2 min
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • Nikkei 225

    27 429,59
    -3,81 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    22 028,88
    -40,85 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    21 097,09
    -844,15 (-3,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    519,40
    -18,47 (-3,43 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     

Pendant la crise du Covid, les banques ont profité, leurs actionnaires se régalent

BNP Paribas, Axa, Crédit Agricole et Société générale ont reversé 13,8 milliards d'euros l'an dernier. Produit de leurs bénéfices record durant la crise sanitaire.

Si les entreprises du CAC 40 n'ont jamais autant rémunéré leurs actionnaires qu'en 2022, le secteur financier se distingue particulièrement. Les banques BNP Paribas, Crédit agricole et Société générale ainsi que l'assureur Axa sont dans le peloton de tête des plus généreuses, relève La Lettre Vernimmen dans son édition de janvier.

Des résultats dopés par une épargne abondante, mais pas que

A eux quatre, ils ont réinjecté près de 13,8 milliards d'euros sous forme de dividendes et de rachats d'actions. Soit près de 17% du montant record de 80,1 milliards versés par les entreprises du CAC 40, et autant que les 20 derniers groupes de l'indice.

Après TotalEnergies, LVMH (actionnaire de Challenges) et Sanofi, BNP Paribas arrive 4e; talonné par Axa, 6e; le Crédit agricole, 7e; et la Société générale, 12e. Ils étaient respectivement 10e , 5e , 8e et 20e en 2021. "C'est la conséquence de deux années exceptionnelles pour les financiers, décrypte Didier Alleaume, associé de Grant Thornton et spécialiste des banques.

"Leurs résultats ont été dopés depuis le début de la pandémie par une épargne abondante chez les particuliers comme dans les entreprises, par un coût du risque faible qui permet de mener des investissements, et par les résultats payants des plans de transformation menés depuis des années", explique-t-il.

Plus généreux que le CAC 40

Les financiers se distinguent d'abord par rapport à leurs pairs. Leurs 13,8 milliards restitués dépassent les 12,9 milliards rendus par le groupe star du CAC 40 qui rassemble les géants du luxe - LVMH, L'Oréal, Kering et Hermès.

Ils se démarquent ensuite de leur propre performance avec un doublement du montant distribué en 2021. "Le versement des dividendes est important pour une entreprise, rappelle Didier Alleaume. Il permet de fidéliser les porteurs de titres quand les conditions macroéconomiques de marché sont instables. Cela garantit à l'entreprise de pouvoir les trouver lorsqu’elle aura besoin de liquidités."

Il faut aussi se sou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi