La bourse est fermée

PEL : la mauvaise surprise du 10e anniversaire

Vincent MIGNOT

Comme chaque début d’année, vous vous êtes rendu sur votre espace bancaire en ligne pour vérifier que les intérêts de vos comptes épargne étaient bien tombés. Et là, coup de bambou : votre banque a amputé le solde de votre Plan Epargne Logement (PEL) de plusieurs centaines, voire milliers d’euros, au titre des prélèvements sociaux ! C’est malheureusement normal : cela indique tout simplement que votre PEL a atteint son 10e anniversaire au cours de l’année passée. Et donc, en l’occurrence, que vous l’avez ouvert en 2009.

Contrairement à d'autres produits d'épargne réglementée, le Livret A ou le LDDS notamment, les intérêts du PEL sont en effet soumis aux prélèvement sociaux. Si votre plan a été ouvert avant le 1er mars 2011, ces cotisations sont prélevées en une fois, au 31 décembre de l’année du 10e anniversaire. Seuls les plans postérieurs à cette date sont prélevés « au fil de l’eau », c’est-à-dire chaque année au moment du versement des intérêts annuels.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Immobilier : l'achat plus facile que la location ?
- Assurance vie : Generali officialise la chute à 1% de son fonds euros
- Assurance vie 2019 : de 1,62% à 2,12% pour la France Mutualiste