La bourse est fermée

PEL, assurance vie… pourquoi il est si complexe de transférer son épargne entre les banques

Peut mieux faire. L’association de défense de consommateurs UFC-Que Choisir vient de le relever, les Français sont encore peu nombreux à changer de banque. Et ce malgré la mise en place, dans le cadre de la “loi Macron”, du dispositif d’aide à la mobilité bancaire depuis février 2017. Principal frein : le transfert onéreux et compliqué - voire impossible - des produits d’épargne. Ces frais de transfert des produits d’épargne sont peu connus. Et pourtant, les banques ont la main lourde sur ce poste.

A noter d’abord que pour transférer un ou plusieurs produit(s) d’épargne, le client doit se débrouiller tout seul. Contrairement au compte courant, ces enveloppes n’entrent pas dans le champ du dispositif d’aide à la mobilité bancaire. Pour les livrets d’épargne (Livret A, LDDS, LEP, livret jeune), le transfert est gratuit. Même si, en réalité, il s’agit d’un “faux transfert”, note Maxime Chipoy, responsable du comparateur Meilleurebanque.com. En effet, le client doit d’abord clôturer le livret détenu dans son ancienne banque pour ensuite en ouvrir un autre dans son nouvel établissement.

>> A lire aussi - Pour l'UFC Que Choisir, il est toujours très difficile de changer de banque

Jusqu’ici, rien de très compliqué ou de coûteux. Mais, parfois, le transfert d’un livret d’épargne peut tout de même devenir un frein à la mobilité bancaire. “Certains particuliers peuvent dépasser le plafond légal grâce aux intérêts capitalisés sur le livret. Or, en cas de transfert du produit vers une nouvelle banque, ils perdraient ces intérêts”, détaille Maxime Chipoy. Autrement dit, le transfert d’un livret d’épargne peut conduire à une petite perte d’argent pour les épargnants ayant atteint le plafond. Mais il s’agit ici d’un “cas très précis”, ajoute le spécialiste.

Très chers transferts de PEA et de PEL

C’est pour les autres produits d’épargne que les choses se compliquent réellement… et coûtent très cher aux particuliers. En moyenne, le transfert d’un PEL (plan épargne logement) ou d’un CEL (compte

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retraites : marins, policiers, pilotes... Laurent Pietraszewski justifie les concessions
Champagnes, fromages, cosmétiques... Quels produits français vont encore plus taxer les Etats-Unis ?
Affaire Matzneff : l’aide publique versée à l’auteur devrait lui être retirée
Carlos Ghosn "risque" de détruire des preuves pour le parquet
Paris : Anne Hidalgo veut rendre les transports gratuits pour les moins de 18 ans