Marchés français ouverture 6 h 9 min
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    29 031,07
    -74,94 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,1605
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 038,27
    -93,76 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    52 319,68
    -2 391,16 (-4,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 469,67
    -35,48 (-2,36 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     

Cette peinture révolutionnaire pourrait remplacer la climatisation

·1 min de lecture

Nouveau record pour une équipe de chercheurs de l’université de Purdue qui travaille sur une peinture plus blanche que blanc. En octobre dernier, ils avaient annoncé une peinture capable de refléter 95,5 % de la lumière. La nouvelle formule va encore plus loin, et reflète 98,1 % du rayonnement solaire tout en émettant de la chaleur infrarouge.

Cette peinture est la plus blanche au monde, et vient d’être inscrite dans le Livre Guinness des records. Elle est tellement blanche qu’elle refroidit tout objet peint. Appliquée sur des bâtiments, elle réduirait les besoins en climatisation. Selon Xiulin Ruan, professeur en ingénierie mécanique et l’un des auteurs de l’article, cette peinture est « plus puissante que les climatiseurs utilisés par la plupart des maisons ».

Une peinture déjà en voie de commercialisation

Appliquée sur un toit de 93 mètres carrés, cette peinture produirait une puissance frigorifique de 10 kilowatts, et pourrait représenter une alternative aux climatiseurs traditionnels. Le secret de la formule est le sulfate de baryum, utilisé dans le papier photographique et les produits cosmétiques. La longueur d’onde réfléchie dépend de la taille de la particule. En incluant des particules de sulfate de baryum de tailles différentes, la peinture réfléchit un plus large spectre lumineux.

Cette peinture est le fruit de sept années de recherches, et a été créée avec l’intention de combattre le changement climatique. Elle devrait être disponible assez rapidement au grand public, puisque les chercheurs ont déjà trouvé un partenaire pour sa commercialisation.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles