Marchés français ouverture 4 h 7 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    28 983,31
    -204,86 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,2025
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 038,56
    +283,22 (+0,98 %)
     
  • BTC-EUR

    41 461,25
    -4 135,74 (-9,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 133,92
    -109,13 (-8,78 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

PEA : l’impact très limité du plafonnement des frais bancaires

·1 min de lecture

Bilan mitigé pour le plafonnement des frais sur les plans d’épargne en actions (PEA). Dans sa lettre de l’observatoire de l’épargne publiée mardi 9 mars, l’Autorité des marchés financiers (AMF) fait un premier point d’étape sur les frais pour les investissements directs en actions, que ce soit au travers d’un PEA ou d’un compte-titres. Cette photographie des pratiques tarifaires des acteurs du marché a été réalisée au 1er janvier 2021, soit exactement 6 mois après la mise en place d’un plafonnement des frais sur les plans d’épargne en actions le 1er juillet 2020. Et le résultat de cette étude pourrait laisser les investisseurs sur leur faim. Car si les banques traditionnelles semblent avoir appliqué la limitation à 0,5% des frais de courtage, liés au passage d’un ordre de Bourse en ligne, le constat est diamétralement opposé pour leurs droits de garde.

>> Notre service - Économisez jusqu’à 300 euros par an en testant notre comparateur de tarifs bancaires

Dans le détail, l’AMF a étudié les tarifs liés au passage d’un ordre effectué sur Internet dans 9 enseignes bancaires au 1er janvier 2021. Sans surprise, les frais de courtage moyens observés sur les PEA y ont fondu, passant, pour un ordre de 1.000 euros, de 0,80% en 2019 à 0,49% en 2021. Une bonne nouvelle, donc, pour les détenteurs d’un tel plan, surtout au vu des frais facturés sur un compte-titres (0,79%) pour une même opération. Ce recul tarifaire est beaucoup moins marqué lorsque le montant de l’ordre de Bourse augmente : (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donation entre générations : la proposition choc des Républicains inspirera-t-elle le gouvernement ?
Contrats d’électricité : les raisons de "l’échec" des concurrents d’EDF
Allocation aux adultes handicapés : à qui profiterait la non-prise en compte des revenus du conjoint ?
Loi Essoc : quand la hausse des régularisations masque les carences du contrôle fiscal
Epargne : alerte sur l’explosion des arnaques avec usurpation d’identité