La bourse ferme dans 5 h 47 min

Le PDG de Saint-Gobain a vendu des actions pour 4,6 millions d’euros

Le PDG de Saint-Gobain, Pierre-André De Chalendar, a vendu 123.333 actions le 15 novembre 2019 à 37,50 euros l’unité, après l’exercice de stock-options arrivant à échéance le 18 novembre à 36,34 euros, selon les déclarations faites à l’Autorité des marchés financiers.

Le montant de la vente atteint 4,6 millions d’euros pour un gain immédiat de 143.066 euros. Au 31 décembre 2018, le dirigeant détenait 186.465 actions. A cette date, les salariés possédaient 8% du capital et 13,4% des droits de vote. Blackrock détenait 4,9% des actions et 4,4% des DDV, devant Wendel à 2,6% du capital et 4,6% des DDV. L'auto-contrôle est de 0,4%.

Aucune position «vendeuse nette» n'est identifiée sur le titre par le site Shortics.com.

Le titre est soutenu par Bryan Garnier 

L’action Saint-Gobain obtient un rating d'attractivité boursière de 7,7 sur 10 délivré par Equity GPS, dont 9,1 sur 10 pour ses ratios de valorisation et 6,3 sur 10 pour ses perspectives de profits.

Le titre est conseillé à l’achat par Bryan Garnier, qui vise un cours de 47 euros. Le courtier prévoit un ebitda en légère baisse en 2019 à 4,3 milliards d’euros, puis une hausse en 2020 à 4,4 milliards et en 2021 à 4,6 milliards.

UBS est moins optimiste, avec un avis «neutre» et un objectif de cours à douze mois de 35 euros. Les analystes de la banque jugent «surprenante» l’acquisition récente de la société américaine Continental Building Products pour une valeur d’entreprise de 1,4 milliard de dollars, après les récentes déclarations du management sur la discipline du capital employé et la rationalisation des activités.

Le cours de Saint-Gobain a progressé de 17% depuis un an, mais le titre a reculé de 12% en trois ans et de 4% en dix ans (hors dividendes).

Source du graphique : Prorealtime ...