La bourse ferme dans 2 h 55 min
  • CAC 40

    6 744,91
    -21,60 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 214,87
    -9,10 (-0,22 %)
     
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1627
    +0,0024 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 795,50
    +2,10 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    50 682,63
    -3 372,46 (-6,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 415,58
    -89,57 (-5,95 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,70
    -0,95 (-1,12 %)
     
  • DAX

    15 699,22
    -57,84 (-0,37 %)
     
  • FTSE 100

    7 268,94
    -8,68 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 628,74
    -409,53 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    -0,0014 (-0,10 %)
     

Le PDG d’une grande banque publique d’Ukraine suspendu après l’agression de journalistes !

·1 min de lecture

Tollé en Ukraine. Ievguen Metsger, dirigeant d'une importante banque publique et troisième établissement du pays, a été suspendu à la suite d'une agression contre des journalistes lors d'une interview dans son bureau. "Lors d'une réunion extraordinaire, le conseil d'administration d'Ukreximbank a décidé de suspendre le PDG", Ievguen Metsger, pour la durée d'une enquête interne, a annoncé la banque dans un communiqué, présentant des excuses pour le "comportement déplorable" du responsable.

L'incident s'est produit lundi lors d'une interview du PDG accordée à l'émission d'enquêtes journalistiques Skhemy ("magouilles") de Radio Free Europe/Radio Liberty (REFRL), une organisation financée par les Etats-Unis. Après une question sur un crédit octroyé par Ukreximbank, troisième banque du pays, à des sociétés liées à des séparatistes prorusses d'Ukraine, le PDG a coupé court à l'entretien et ordonné à un collaborateur d'"éteindre" la caméra, puis de "prendre" et d'"effacer" l'enregistrement, selon une vidéo publiée par le programme. Selon RFERL, des employés de la banque ont agressé le caméraman et se sont emparés de sa caméra de force.

>> A lire aussi - Pour attirer les investisseurs étrangers, l'Ukraine propose une nounou à plein temps

La banque a dans un premier temps nié tout recours à la force, accusant les journalistes de provocation, avant de revenir sur ses propos après la publication mardi soir d'une vidéo de l'incident par REFRL. Ces images ont provoqué un tollé en Ukraine. La (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Âge, salaire, formation, sexe.... le nouveau profil type des grands patrons
Flixbus pourrait revoir son offre pour contrer les Ouigo roses de la SNCF
Philips, Oral-B... les meilleures marques pour la salle de bains
Thales s’allie à Google dans le cloud, des data centers lancés en Ile-de-France
Gare à une envolée des faillites en France en 2022, avertit Euler Hermès

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles