La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 782,65
    -48,00 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 669,54
    -35,31 (-0,95 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,16 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1925
    -0,0054 (-0,45 %)
     
  • Gold future

    1 698,20
    -2,50 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    40 715,61
    +1 088,83 (+2,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    982,93
    +39,75 (+4,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,28
    +2,45 (+3,84 %)
     
  • DAX

    13 920,69
    -135,65 (-0,97 %)
     
  • FTSE 100

    6 630,52
    -20,36 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,68 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3827
    -0,0067 (-0,48 %)
     

Le PDG de Carrefour contre l’idée de taxer ceux qui ont bénéficié de la crise

·2 min de lecture

La grande distribution, un des rares secteurs peu voire pas touchés par la crise du Covid-19, pourrait être mise à contribution via une taxe exceptionnelle. C’est en tout cas le souhait d’une partie de la gauche, du PS d’Olivier Faure à La France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon. L’idée avait même germé dans l’esprit de certains députés LREM lors du premier confinement. Mais, si le patron de Lidl France, Michel Biero, s’y est dit ouvert, celui de Carrefour, Alexandre Bompard, ne veut pas en entendre parler.

“C’est vrai, on n’est pas un des secteurs les plus impactés, nous avons pu rester ouverts” pendant toute l’année, même lors des périodes de confinement strict, a reconnu Alexandre Bompard ce lundi 22 février sur le plateau de BFMTV. Répondant aux questions d’Apolline de Malherbe, le PDG de Carrefour s’est toutefois dit “gêné” que des parlementaires émettent l’idée de lui faire payer plus d’impôts. “La mobilisation de nos équipes pendant cette crise, tous les jours, a été exceptionnelle. Dire qu’on va faire payer à ces gens-là le fait d’avoir été surmobilisés pendant la période me gêne un peu”, a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Alexandre Bompard a jugé que le groupe Carrefour était déjà suffisamment imposé en France et a demandé davantage “d’équité fiscale”, s’estimant lésé vis-à-vis de la concurrence avec Amazon. “Chez Carrefour, on paye 1,7 milliard d’euros d’impôts, c’est plus que ce que nous gagnons en France. (...) Carrefour paye beaucoup, beaucoup plus qu’Amazon. (...) L’équité fiscale n’est pas assurée dans notre métier”, a-t-il regretté.

>> A lire aussi - Leclerc, Carrefour, Lidl… qui a gagné et perdu des clients entre 2010 et 2020 ?

En 2020, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 78,6 milliards d’euros, en progression de 7,8%. Jeudi 18 février, Alexandre Bompard disait même qu'il s'agissait "des meilleurs résultats depuis 20 ans". La croissance des ventes a atteint 3,6% en France, une hausse qui s’explique notamment par la fermeture de certains commerces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Covid-19 a eu moins d'impact sur les dividendes que la crise de 2008
Faurecia a bien limité la casse en 2020
Boeing immobilise une centaine d'avion après une spectaculaire panne de moteur
Elon Musk est (déjà) redevenu l’homme le plus riche du monde, mais ce n’est pas grâce à Tesla
Victime d'un incendie, l'ancien yacht de Bernard Tapie a coulé