La bourse ferme dans 2 h 48 min
  • CAC 40

    6 193,80
    +28,69 (+0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 961,37
    +20,91 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2011
    -0,0030 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 787,60
    +9,20 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    45 986,53
    -828,03 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 268,27
    +33,85 (+2,74 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,13
    -1,54 (-2,46 %)
     
  • DAX

    15 122,05
    -7,46 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    6 874,61
    +14,74 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3915
    -0,0022 (-0,16 %)
     

Les pays riches prêts à aider les pays fragilisés par la pandémie

·2 min de lecture

Les ministres des Finances du G7, réunis vendredi en visioconférence sous l'égide du Royaume-Uni, soutiennent de nouvelles aides aux pays défavorisés fragilisés par la pandémie, par l'intermédiaire du Fonds monétaire international (FMI).

Le Chancelier britannique Rishi Sunak et "les ministres des Finances du G7 sont favorables à une émission de droits de tirage spéciaux nouvelle et importante pour aider les pays vulnérables à traverser la crise actuelle" indique un communiqué.

Il précise que ce serait la première émission depuis la crise financière de 2009 de ces droits (DTS) équivalant à des actifs pour "fournir de la liquidité" aux pays concernés.

L'opération vise à leur permettre de "dégager des ressources pour financer des besoins cruciaux comme les vaccins ou importations de nourriture, et améliorer les amortisseurs des pays émergents ou à faibles revenus".

Créés en 1969 par le FMI pour compléter les réserves de change de ses pays membres, les DTS peuvent être échangés contre des devises. Leur valeur repose sur un panier de cinq grandes monnaies internationales. Ils sont attribués aux pays membres en fonction de leur quote-part.

Cet accord "pose les bases d'un accord potentiel aux réunions d'avril du G20 et du Comité du FMI" pour qu'"aucun pays ne soit laissé à la traîne de la reprise économique après (la pandémie de) coronavirus", commente Rishi Sunak dans le communiqué.

Les ministres du Royaume-Uni, de la France, l'Allemagne, l'Italie, du Canada, des Etats-Unis et du Japon se sont aussi mis d'accord pour que le G7 collabore avec le FMI afin d'améliorer la "transparence sur l'utilisation des DTS pour que les pays en bénéficiant puissent rendre des comptes".

Alors que le Royaume-Uni accueille la COP26 en novembre à Glasgow, M. Sunak a également "salué la poursuite de la coopération entre les ministres des pays du G7 pour faire du climat une priorité" de leur action, notamment les diffusions d'informations financières liées à la durabilité ou à l'impact sur l'environnement, et la finance verte.

La directrice générale du FMI Kristalina Georgieva a salué "une réunion productive", ajoutant que le Fonds allait "continuer à soutenir les pays membres vulnérables".

Marquant un virage par rapport à la [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi