Marchés français ouverture 1 h 51 min
  • Dow Jones

    33 781,48
    +183,56 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 082,00
    +123,45 (+1,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 934,68
    +360,25 (+1,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,0579
    +0,0019 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 833,19
    +382,96 (+1,97 %)
     
  • BTC-EUR

    16 277,63
    +266,82 (+1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    405,91
    +11,22 (+2,84 %)
     
  • S&P 500

    3 963,51
    +29,59 (+0,75 %)
     

Mais quel est ce pays, le Listenbourg, dont Twitter parle ?

Listenbourg, c’est le mot tendance du moment sur Twitter. Et le Listenbourg, c’est le nom d’un pays fictif qui s’est construit une identité complète, ou presque, en quelques jours seulement grâce à l’imaginaire de la communauté de Twitter. Ainsi, le Listenbourg dispose de tous les apparats d’un État, avec des ministères, un parlement, un drapeau et son hymne. Peuplé par 49 millions d’habitants, le pays se trouve à l’ouest de l’Espagne et du Portugal avec lesquels il partage une frontière commune. Même les images satellitaires viennent prouver son existence et le pays a aussi une riche histoire et bien entendu, une culture.

Cette vaste blague provient d’un pari lancé sur Twitter le 30 octobre. Des Twittos souhaitaient piéger les Américains qui sont généralement assez peu doués pour identifier sur une carte les pays outre-Atlantique. L’un d’eux, appelé @gaspardooo, a imaginé ce nom de Listenbourg et, aussitôt, une armée de Twittos s’est mis à développer tout ce qui peut caractériser un véritable pays.

Tout est parti de ce simple tweet montrant un pays qui n’existe pas pour se moquer de l’inculture géographique des Américains. © Twitter

Ainsi, les comptes Twitter des ministères sont nés, ceux des partis politiques aussi, une monnaie, « le Lis » avec son cours officiel, a été inventée. On trouve aussi de nombreuses explications sur les sites touristiques et historiques du pays. Le volet historique est d’ailleurs assez détaillé, avec l’évocation d’une seule guerre victorieuse contre la France en 1661. Une défaite tellement honteuse, qu’elle n’est même pas relatée dans les livres d’histoire de France.

Le pays compte cinq provinces...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura