Marchés français ouverture 4 h 8 min
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 099,93
    +591,38 (+2,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,2053
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 736,25
    +114,33 (+0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    44 661,46
    -2 108,52 (-4,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 244,44
    -18,52 (-1,47 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     

Pays-Bas : Mark Rutte devrait remporter les législatives

·2 min de lecture

Mark Rutte, premier ministre démissionnaire, arriverait en tête des législatives avec 35 sièges sur 150, selon un sondage sortie des des urnes. Celui qui s'était violemment opposé au plan de relance européen est conforté dans son pays alors qu'il avait du démissionner à cause d'une affaire de fraude aux allocations familiales.

Le parti libéral du Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte est arrivé en tête des élections législatives dominées par la pandémie de Covid-19 mercredi, ce qui devrait lui permettre de diriger sa quatrième coalition gouvernementale, selon des sondages réalisés à la sortie des urnes. Ces sondages créditaient les libéraux de 35 sièges sur les 150 de la chambre basse du parlement, contre 33 dans l'assemblée sortante, et attribuaient 27 sièges à D66 (centre gauche) et 17 au Parti pour la liberté PVV du député anti-islam Geert Wilders, avec lequel les principales formations ont d'ores et déjà exclu de former une coalition. Ces législatives avaient été aménagées à cause du Covid-19, notamment en se déroulant sur trois jours, et elles étaient considérées comme un test de la gestion de l'épidémie par le gouvernement actuel. Les urnes se trouvaient dans des endroits inhabituels tels que le musée Van Gogh à Amsterdam, des hôtels, des gares, des églises et des centres de tests aux quatre coins des Pays-Bas, où l'on pouvait parfois voter à vélo ou en voiture.

Rutte jugé "intouchable"

"La campagne est différente de ce qu'elle était par rapport aux autres élections et elle est vraiment axée sur ce qui se passe actuellement", a déclaré à l'AFP Twan Compen, électeur de 37 ans. Quoiqu'il arrive, le Premier ministre, au pouvoir depuis 2010, reste "un peu intouchable", notait un autre électeur, Erik Spruijt, 35 ans, au terme d'une campagne "moins intense que les années précédentes". Mark Rutte s'était lui-même dit "prudemment" optimiste avant d'aller voter dans une école de La Haye. Son Parti populaire pour la liberté et la démocratie (VVD) était largement en tête dans les sondages . "Je suis fier de ce que nous avons accompli au cours des 10 dernières années aux Pays-Bas", l'une des économies les plus performantes d'Europe, avait déclaré M. Rutte devant les journalistes avant de voter. "La principale question lors de ces élections est de savoir qui peut le mieux mener ce pays[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi