Publicité
La bourse ferme dans 7 h 55 min
  • CAC 40

    8 115,10
    +22,99 (+0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 051,73
    +26,56 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0827
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    2 366,40
    -26,50 (-1,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 233,80
    -84,05 (-0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 515,36
    +12,69 (+0,84 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,34
    -0,23 (-0,30 %)
     
  • DAX

    18 735,56
    +55,36 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 360,17
    -10,16 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 906,47
    -289,13 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2727
    +0,0007 (+0,06 %)
     

Pays-Bas: le match Groningen-Ajax arrêté dès la 9e minute après des émeutes de supporters

Pays-Bas: le match Groningen-Ajax arrêté dès la 9e minute après des émeutes de supporters

Le match entre le FC Groningen et l'Ajax n'aura pas duré très longtemps ce dimanche. Le duel qui opposait le club d'Amsterdam, troisième d'Eredivisie et à la lutte pour les places européennes, et l'actuel 17e, déjà relégué après 23 ans passés en première division, n'aura duré que neuf minutes. La faute aux nombreux fumigènes lancés par les supporters de Groningen pour critiquer la gestion de la direction.

Déjà des protestations la saison passée

Les choses avaient déjà mal tourné après cinq minutes de jeu lorsque des supporters de Groningen ont lancé des fumigènes sur le terrain et qu'une personne portant une cagoule s'est précipitée sur le terrain. Après une pause de 15 minutes, le match a repris, mais les choses ont de nouveau mal tourné. Les supporters du FC Groningen l'avaient déjà annoncé et ont réussi à arrêter définitivement le match.

Avant le coup d'envoi, le public du club relégué la semaine dernière, après un match nul 1-1 contre Go Ahead Eagles, avait déjà manifesté son mécontentement à l'aide de plusieurs banderoles. "Cela ne devrait jamais arriver", "cela ne sera jamais oublié et pardonné" et "Fledderus persona non grata", entre autres, pouvaient être lus dans les tribunes du stade, faisant référence au directeur technique, licencié du club.

Seulement deux minutes de jeu avant la suspension définitive

Cinq minutes après que les premiers nuages de fumée noire se soient dissipés et que l'équipe locale ait donné le coup d'envoi, tous les spectateurs ne semblaient pas s'être calmés. Le capitaine de l'Ajax, Dusan Tadic, s'apprêtait à tirer un corner lorsque plusieurs fumigènes ont été lancés sur le terrain. Les choses ne se sont pas arrêtées là, puisqu'un supporter a également réussi à prendre d'assaut le terrain, le visage masqué et une banderole à la main. Il a été maîtrisé avec difficulté. L'arbitre Manschot avait alors ordonné aux joueurs de rentrer aux vestiaires définitivement.

Sur la ligne de touche, le personnel de sécurité s'est immédiatement mobilisé. Dix minutes plus tard, il a été annoncé que le match allait reprendre, mais que tout nouveau comportement répréhensible entraînerait un arrêt définitif. Deux minutes après la reprise, le public du FC Groningen a de nouveau envoyé des fumigènes noirs sur la pelouse et le match a été définitivement arrêté. Un groupe de supporters a annoncé en début de semaine sur Facebook qu'il voulait provoquer une grève permanente.

PUBLICITÉ

Le match FC Groningen-Ajax n'est pas le premier à avoir été arrêté ce week-end. Sur d'autres terrains, les arbitres ont décidé de le faire lorsque des gobelets de "bière de joie" se sont retrouvés sur le terrain. Depuis un mois, la KNVB a établi des directives selon lesquelles les arbitres doivent immédiatement procéder à une suspension temporaire de la rencontre et, en cas de récidive, à un arrêt définitif.

Article original publié sur RMC Sport