La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 345,37
    -5 009,02 (-9,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Pays-Bas : Mark Rutte remporte les législatives

·2 min de lecture

Le Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte va entamer ce jeudi des consultations en vue de former un nouveau gouvernement, au lendemain de la victoire de son parti libéral VVD .

Le Premier ministre néerlandais sortant Mark Rutte va entamer ce jeudi des consultations en vue de former un nouveau gouvernement, au lendemain de la victoire de son parti libéral VVD aux élections législatives, la quatrième d'affilée, à l'issue d'une campagne dominée par la crise du coronavirus. Selon les projections effectuées après dépouillement de 63% des bulletins, le VVD (Parti populaire pour la liberté et la démocratie) de Mark Rutte, en poste depuis 2010, devrait contrôler 36 des 150 sièges de la chambre basse, donnant un mandat clair au Premier ministre sortant pour diriger une nouvelle coalition gouvernementale.

Mark Rutte a déclaré qu'il lui "semblait évident" de faire alliance à nouveau avec le parti de centre-gauche pro-européen D-66, dirigé par l'ancienne diplomate des Nations unies Sigrid Kaag, qui devrait finir deuxième du scrutin, avec 24 sièges. Les premières données des urnes indiquent que Mark Rutte aura besoin de s'associer à au moins deux autres partis, dont sans doute les chrétiens-démocrates, pour gouverner avec une majorité de 76 sièges au parlement.

A droite, le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders a cédé du terrain, de même qu'à gauche, les écologistes. Malgré la crise sanitaire, la participation a été de 83%, soit aussi massive que quatre ans plus tôt. "Les défis devant nous sont énormes", a estimé Mark Rutte. "Au cours des prochaines semaines et prochains mois, nous devons sortir le pays de la crise du coronavirus." L'épidémie a fait plus de 16.000 morts aux Pays-Bas, qui comptent 17 millions d'habitants.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi