La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 783,41
    -135,09 (-2,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 348,60
    -78,54 (-2,29 %)
     
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,27 (-1,62 %)
     
  • EUR/USD

    0,9693
    -0,0145 (-1,47 %)
     
  • Gold future

    1 651,70
    -29,40 (-1,75 %)
     
  • BTC-EUR

    19 542,06
    -337,62 (-1,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    434,61
    -9,92 (-2,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,43
    -4,06 (-4,86 %)
     
  • DAX

    12 284,19
    -247,44 (-1,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 018,60
    -140,92 (-1,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,88 (-1,80 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 153,83
    -159,30 (-0,58 %)
     
  • HANG SENG

    17 933,27
    -214,68 (-1,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,0857
    -0,0398 (-3,54 %)
     

Les pays baltes et la Pologne ferment leurs portes aux touristes russes

Kacper Pempel

Quatre des cinq pays de l'Union européenne limitrophes de la Russie refusent à compter de lundi l'entrée de touristes russes, estimant qu'ils ne devraient pas voyager tant que Moscou est en guerre avec l'Ukraine.

La Pologne, l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont ainsi imposé tandis que la Finlande, qui reste ouverte aux touristes russes, a réduit le nombre de rendez-vous consulaires disponibles pour les demandes de visa.

L'Union européenne a interdit tous les vols en provenance de Russie, n'autorisant que liaisons ferroviaires et routières, et ce mois-ci, elle a accepté de suspendre l'accord en vigueur entre Bruxelles et Moscou facilitant l'attribution de visas aux ressortissants russes.

Lire aussi

L'interdiction entrée en vigueur lundi ne vise pas les dissidents russes cherchant refuge dans l'UE ainsi que les chauffeurs routiers, les réfugiés, les résidents permanents des pays de l'UE ainsi que les personnes rendant visite à des membres de leur famille.

Moins d'un dixième des quelque 4.000 Russes entrant quotidiennement en Estonie sont ainsi interdits de territoire en vertu de ces nouvelles règles, ont déclaré des responsables.

La Russie a indiqué qu'elle répliquerait aux restrictions, mais qu'elle ne se fermerait pas à l'UE.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi