Marchés français ouverture 8 h 38 min
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,73 (+1,06 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,98 (+2,32 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,47 (+2,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2154
    +0,0069 (+0,57 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,87 (+1,11 %)
     
  • BTC-EUR

    37 908,72
    -2 348,57 (-5,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     

Les patrons d’HSBC vont travailler en open space et en télétravail partiel

·1 min de lecture

Fini, le bureau individuel, pour les patrons d'HSBC ! "Après avoir passé plus d'un an à travailler à la maison, la dernière chose que je souhaite est d'être coincé dans un bureau individuel quand je retournerai dans l'immeuble" HSBC, annonce dans un post sur le réseau social LinkedIn le directeur général Noel Quinn. "Je veux des gens autour de moi et pouvoir leur parler de manière informelle. Alors mon équipe de direction et moi avons déménagé sur un plateau ouvert sans bureaux désignés. Nos anciens bureaux ont été convertis en salles de réunion", ajoute-t-il.

Pour lui, ce serait une "opportunité manquée de reprendre directement nos vieilles manières de travailler". "Nos employés veulent de la flexibilité. Les habitudes des clients aussi ont changé", argumente-t-il. Toute l'entreprise est en train de passer à un modèle de travail partagé entre domicile et bureau. "Certains de nos postes sont largement fondés sur la présence dans un bureau ou une agence - et nous étudierons des manières d'améliorer la flexibilité pour ces collaborateurs. Une minorité de fonctions peut s'exercer totalement à distance. Nous estimons, toutefois, que la plupart de nos postes peuvent être exercés d'une manière hybride, y compris le mien et ceux de l'équipe dirigeante", conclut M. Quinn.

>> A lire : La banque HSBC écope d’une amende salée pour évasion fiscale

Au cours de cette reconfiguration, HSBC vient d'annoncer à plus de 1.200 employés de ses centres d'appels la possibilité de travailler de la maison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Veolia - Suez : l’accord “pas acceptable” pour Ardian et GIP, “plusieurs points de blocages”
Le CAC 40 plonge, les taux inquiètent, les banques centrales pourraient réduire leur soutien
En colère contre la Russie, la Tchéquie écarte le vaccin Spoutnik V et Rosatom !
Les gares de la SNCF dans "une impasse financière”, la Cour des Comptes tire la sonnette d’alarme
Atos se renforce dans le big data, la cybersécurité et le digital avec 3 acquisitions