La bourse est fermée

La patronne de la RATP ne dirigera pas Air France

1 / 2

La patronne de la RATP ne dirigera pas Air France

Le gouvernement ne souhaite pas que Catherine Guillouard prenne la direction de la compagnie aérienne. Les actionnaires d’Air France ont imposé leur modèle de gouvernance et prennent le pouvoir.

Encore un coup dans l’eau. En début de semaine, le nom de Catherine Guillouard, PDG de la RATP, avait été lâché pour prendre la direction d’Air France-KLM. Ce jeudi, le conseil d’administration du groupe tient une réunion téléphonique au cours de laquelle sera fait un point d’étape sur la recherche du futur PDG. Selon plusieurs sources, la patronne de la RATP ne sera pas nommée. Au contraire, sa candidature, datant de plusieurs semaines, n’a jamais vraiment plu à l’Etat, actionnaire à 14% de la compagnie aérienne.

"Elle a beaucoup de choses à faire à la RATP", confie un cadre de Bercy en guise de rejet de sa candidature. Catherine Guillouard dirige la régie des transports parisiens depuis à peine un an et il lui reste un nombre important de chantiers à mener, notamment la réforme des régimes de retraite. "Elle fait beaucoup campagne, ajoute un proche d’Air France, mais la ministre des Transports ne veut pas qu’elle quitte la RATP". Elisabeth Borne ne souhaite pas repartir à la recherche d’un patron de la RATP, une entreprise qu’elle connait bien pour l’avoir dirigée de 2015 à 2017.

Après la candidature éclair et avortée du directeur financier de Veolia, Philippe Capron, c’est la deuxième tentative du comité des nominations d’Air France d’imposer son choix. Lui comme Catherine Guillouard étaient notamment poussés par l’un de ses membres, Jean-Dominique...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi