La bourse est fermée

Le patron du Printemps débarqué

Le Printemps recherche un nouveau patron. Le groupe s'est séparé de son PDG Paolo de Cesare, en poste depuis 2007 et qui a quitté ses fonctions vendredi 28 février après avoir repositionné la chaîne de grands magasins vers le haut de gamme et l'international. Le conseil de supervision du Printemps, piloté par des actionnaires qataris, a expliqué dans un communiqué que cette décision faisait suite "au constat des difficultés rencontrées ces dernières années dans le secteur de la vente au détail" et "de la nécessité de mettre en place un nouveau leadership".

La société a "immédiatement" engagé un plan de recrutement pour remplacer Paolo de Cesare, ajoute le communiqué, en soulignant la volonté "d'accélérer et concrétiser le plan de développement du Printemps, qui est ambitieux et grandement soutenu par ses actionnaires". Au crédit de Paolo de Cesare, "une stratégie de positionnement luxe du Printemps qui a globalement été un succès", relève l'expert du luxe Serge Carreira. Sous sa houlette, "ce grand magasin qui était très français est devenu très international et haut de gamme", a-t-il dit à l'AFP. Le magasin amiral boulevard Haussmann à Paris "s'est modernisé, tous les étages ont été refaits", moyennant des dizaines de millions d'euros de travaux, et s'est résolument ouvert à la clientèle internationale.

>> A lire aussi - Le Printemps vise une année record grâce au luxe et à ses rénovations

Dans le secteur du luxe, l'annonce soudaine du départ de Paolo de Cesare en a étonné certains. Interrogée sur un lien entre ce départ et l'arrivée récente au Printemps de Mauro Grimaldi, l'ancien PDG de Pucci, une source doutait de l'hypothèse d'une divergence de vues entre les deux Italiens. Mauro Grimaldi vient d'être recruté comme responsable du développement à l'international du groupe. Mais une autre source estimait que Paolo de Cesare ne jouissait plus de la latitude souhaitée.

Se développer à l'étranger

Les actionnaires qataris du fonds Disa souhaitent accélérer le développement

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des chiots de race proposés gratuitement : attention à cette arnaque en ligne
La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui
Le Dow Jones plonge après la baisse surprise du taux de la Banque centrale des Etats-Unis
L’or devrait finir par grimper à 2.000 dollars : le conseil Bourse du jour
Une mairie attaque un influenceur après une mauvaise blague