La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 976,82
    -283,99 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    10 751,57
    -51,35 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    26 571,87
    +140,32 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    0,9580
    -0,0031 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 834,32
    -230,51 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    437,09
    -22,04 (-4,80 %)
     
  • S&P 500

    3 625,33
    -29,71 (-0,81 %)
     

Le patron de JP Morgan qualifie les cryptos de "systèmes de Ponzi"

Michael Wuensch/Pixabay

Le patron de JP Morgan n'est clairement pas un fan des cryptomonnaies. Mercredi 21 septembre, lors d'un témoignage devant le Congrés américain, Jamie Dimon a fait part de son scepticisme à leurs propos, n'hésitant pas à les comparer à des "systèmes de Ponzi", rapporte Bloomberg. "Je suis un grand sceptique concernant les jetons cryptographiques, que vous appelez monnaie, comme Bitcoin. Ce sont des systèmes de Ponzi décentralisés", a-t-il précisément lancé, alors que les autorités planchent actuellement sur l'instauration d'une législation.

En revanche, selon le PDG de JPMorgan Chase & Co, les stablecoins - actifs numériques liés à la valeur du dollar américain ou d'autres devises - ne poseraient pas de problème avec une réglementation appropriée, a-t-il déclaré, alors que JPMorgan est actif dans la blockchain. En effet, la banque utilise sa propre blockchain et son jeton personnalisé, le JPM Coin, pour conclure des accords de rachat intrajournaliers, ce qui permet à d'autres institutions financières de contracter des prêts à court terme en bénéficiant de meilleures garanties. JPMorgan a également été la première banque de Wall Street à se lancer dans le métaverse en février dernier.

Ce n'est pas la première fois que Jamie Dimon s'attaque aux cryptomonnaies. Comme le rappelle Bloomberg, il avait déjà par le passé qualifié le Bitcoin de "fraude" avant de finalement revenir sur ses propos. Il y a quelques mois, le patron de JP Morgan avait également déclaré que selon lui, les cryptomonnaies (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La startup américaine Boom présente le design définitif de son avion supersonique
CAC 40 : la Bourse s'inquiète de l'envolée des taux et des élections en Italie
737 MAX : accusé de tromperie envers ses investisseurs, Boeing passe de nouveau à la caisse
Prix de l'énergie : l'aciérie Ascoval diminue de moitié sa production
San Marina : l'enseigne de chaussures placée en redressement judiciaire