Marchés français ouverture 7 h 10 min

Le patron d'Uber s'excuse après avoir comparé l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à une erreur dans la voiture autonome

Business Insider

Le DG d'Uber, Dara Khosrowshahi, à Brasilia, au Brésil, le 31 octobre 2017. REUTERS/Adriano Machado

Le patron d'Uber, Dara Khosrowshahi, s'est excusé lundi après avoir déclaré dans une interview que l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, dans lequel Ryad a reconnu sa responsabilité, était une "erreur". "Il ne peut y avoir de pardon ou d'oubli de ce qui est arrivé à Jamal Khashoggi et j'ai eu tort d'appeler cela une erreur", a tweeté Dara Khosrowshahi lundi matin pour expliquer ses propos de la veille dans un entretien à Axios. "J'ai dit quelque chose sur le moment que je ne pense pas. Nos investisseurs connaissent mon point de vue depuis longtemps sur ce point et je suis désolé de n'avoir pas été aussi clair sur Axios", a encore expliqué le patron du groupe.

C'est la première véritable erreur de l'ancien patron d'Expedia, nommé en août 2017 pour succéder à Travis Kalanick, accusé d'avoir laissé prospérer une culture d'entreprise favorisant l'agressivité, le sexisme et les discriminations de toutes sortes. L'Arabie saoudite, à travers son fonds d'investissement souverain, est le cinquième actionnaire du numéro un de la plateforme tech et le gouverneur du fonds, Yasir al-Rumayyan, siège à son conseil d'administration. Les déclarations du patron d'Uber ont provoqué un tollé aux Etats-Unis, où Jamal Khashoggi collaborait au Washington Post et où son assassinat dans des conditions atroces avait suscité des critiques sévères contre le pouvoir saoudien, y compris au Congrès.

There's no forgiving or forgetting what happened to Jamal Khashoggi & I was wrong to call it a “mistake.” As I told @danprimack after our interview, I said something in the moment I don't believe. Our investors have long known my views here & I'm sorry I wasn’t as clear on Axios https://t.co/RxapzktrXq

— dara khosrowshahi (@dkhos) November 11,…

>> LIRE LA SUITE SUR BUSINESS INSIDER

Lire aussi : Uber va intégrer les scooters en libre-service de Cityscoot directement dans son appli

Aussi sur Business Insider