La bourse est fermée

Votre patron continue de vous refuser le télétravail ? Racontez-nous

Les patrons font de la résistance. Malgré l’appel d’Emmanuel Macron à privilégier le télétravail pendant la période de confinement, certaines entreprises rechignent encore à laisser leurs salariés travailler depuis la maison. Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, s’est chargée de la piqûre de rappel, mardi 17 mars, auprès de nos confrères de France 2 : “Si vous êtes salarié et que votre travail peut être fait en télétravail, il faut rester chez vous. L’employeur ne peut pas refuser”, a-t-elle indiqué.

Pourtant, le télétravail reste soumis à un accord de l’employeur. Dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, où les consignes sont de limiter les interactions sociales, certains employés ne comprennent pas qu'on leur impose une présence physique sur leur lieu de travail. Sur les réseaux sociaux, les témoignages de salariés en colère se sont multipliés depuis les recommandations du gouvernement à rester chez soi. “Mon entreprise refuse le télétravail alors que c’est techniquement possible et que nous travaillons en open space, indique un internaute, les formations continuent comme si de rien n’était, à plus de dix dans une pièce”.

>> Lire aussi : Coronavirus : mon employeur peut-il me refuser le télétravail ?

“Toute la boîte est en télétravail, sauf notre service, car mon manager est contre, et qu’il refuse de nous transférer le mail de la direction qui impose le télétravail”, se lamente un internaute résigné. “Mon patron nous refuse le télétravail alors que c’est techniquement possible et nous demande de prendre des congés si on ne veut pas venir”, complète un autre.

Un florilège d’excuses pour ne pas travailler à distance

Certains employés recensent les excuses utilisées par la direction pour imposer de venir travailler malgré le confinement : “Il faut une personne minimum par service”, “l’épidémie ne touche pas notre région”, “le bâtiment ne doit pas rester vide”. En Alsace, une filiale du Crédit Mutuel refuse également que ses informaticiens restent à la maison, selon

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La croissance devra être plus soutenue que lors de la crise de 2008, juge Xavier Bertrand
BMW ferme la plupart de ses usines et s'attend à une année difficile
Pernod Ricard fait un don massif d’alcool pur, pour produire des gels hydroalcooliques
PS4 : l’abonnement au PlayStation Plus en promotion
Golf, S.O.S, charlotte... connaissez-vous la véritable origine de ces mots ?