Publicité
La bourse ferme dans 6 h 21 min
  • CAC 40

    7 591,86
    -116,16 (-1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 891,39
    -44,11 (-0,89 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0689
    -0,0053 (-0,49 %)
     
  • Gold future

    2 332,60
    +14,60 (+0,63 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 758,39
    -452,96 (-0,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 428,91
    +11,04 (+0,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,22
    -0,40 (-0,51 %)
     
  • DAX

    18 159,55
    -106,13 (-0,58 %)
     
  • FTSE 100

    8 148,87
    -14,80 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2718
    -0,0043 (-0,34 %)
     

Patrimoine immobilier : vivre à deux oui, mais méfiez-vous de ce tabou de la vie de couple

lorabarra / Adobe Stock

Le concubinage ne protège pas juridiquement. Ou très peu. Deux personnes sous ce régime, reconnu par la loi depuis 1999, s’en rendent compte nécessairement lors de leur rupture. S’il y a reconnaissance, elle est purement symbolique, c’est bien là que réside tout le problème. Durant leur vie commune, aucun des deux membres de cette union libre, sur le plan juridique, n’a de devoir envers son conjoint, relève TF1 Info, le 28 mai 2024. C’est pourquoi la Cour de cassation a décidé de trancher en la faveur de la personne à qui l’on réclamait de régler le montant des travaux réalisés par son conjoint dans son bien. On ne peut pas demander le remboursement intégral dans ce cas-là.

Toutefois, on ne repart pas bredouille pour autant. En effet, d’après le Code civil, celui dont la situation a profité doit «à l’autre une indemnité égale à la moindre de ces deux valeurs que sont les dépenses faites et la plus-value retirée». Concrètement, si un ex-concubin a bénéficié de la présence de son ancien conjoint pour gagner de l’argent, en divisant par exemple le montant de travaux dans son bien, alors l’ex-compagnon peut demander le remboursement d’une partie de l’investissement consenti ou du bénéfice obtenu. La plus haute juridiction résume : «[L’ex-concubin] peut, si le montant est moindre, seulement espérer repartir avec le bénéfice qu’il aura procuré à son ex-compagnon.»

En 2017, la Cour de cassation avait rendu une décision un peu différente. Elle avait estimé qu’un ex-concubin devait indemniser (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : alerte sur la sécurité des balcons haussmanniens
La portabilité des crédits immobiliers, une fausse bonne idée face à la crise du logement ?
Immobilier : les prix chutent à Paris, voici les arrondissements où ils plongent le plus
Copropriété : le montant de vos aides MaPrimeRénov’, selon deux scénarios de travaux de rénovation énergétique
Immobilier : les départements où les prix s’effondrent le plus vite en Ile-de-France