La bourse ferme dans 7 h 47 min
  • CAC 40

    6 599,95
    +7,37 (+0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 811,59
    +6,37 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,61 (+0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,0162
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    1 789,90
    +0,20 (+0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    23 558,80
    -264,86 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    572,29
    +0,38 (+0,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,10
    +0,57 (+0,66 %)
     
  • DAX

    13 923,96
    +13,84 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 538,45
    +2,39 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,55 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    19 941,41
    +110,89 (+0,56 %)
     
  • GBP/USD

    1,2095
    +0,0000 (+0,00 %)
     

Le patrimoine immobilier colossal de François Pinault

T. Coex/AFP

Acquéreur compulsif, le milliardaire breton jouit d'un patrimoine colossal, en partie classé, qu'il rénove, transforme en lieux d'exposition ou transmet à ses proches.

Xavier Niel n'est pas le seul à s'être offert une ancienne demeure d'Hubert de Givenchy (hôtel de Bauffremont). A l'été 2021, François Pinault a mis la main sur l'hôtel de Cavoye, rue des Saints-Pères, pour 80 millions d'euros. Bâti au XVIIe siècle, ce palais doté d'un vaste jardin, jouxtant celui de Sciences-Po, a appartenu au couturier jusqu'en 1986 et son rachat par Bernard Tapie. Les créanciers du Crédit lyonnais ont longtemps tenté de mettre la main sur la propriété. Mais Tapie a tout fait pour la conserver et il y décédera, malade, en octobre 2021. Pinault a ensuite laissé à sa veuve Dominique le temps de déménager, avant de s'emparer également de l'appartement situé sous les combles, qui appartenait à la metteuse en scène italienne Patrizia Buzzi Barone, pour 11 millions. Depuis, des travaux de rénovation ont été lancés sous la houlette de l'architecte en chef des Monuments historiques Pierre-Antoine Gatier et du décorateur Jacques Grange. Ce dernier a confié au Figaro que Pinault s'impliquait personnellement dans le projet de restauration, sans savoir encore à quel membre de sa famille il allait confier l'hôtel.

De Venise à Paris

Comme Niel, le milliardaire breton collectionne les propriétés historiques. Outre ses villas à Dinard et à Saint-Tropez, il possède le château de la Mormaire, dans les Yvelines, ainsi que la Pointe de la Douane et le Palazzo Grassi, à Venise, qui servent de lieux d'exposition d'art contemporain. À Paris, il détient un bail de cinquante ans sur la Bourse de commerce, où il expose une partie de sa collection, et il possède aussi plusieurs hôtels particuliers. Sa résidence actuelle est l'hôtel de Clermont-Tonnerre, situé à dix minutes à pied de celui de Cavoye. Le fondateur du groupe Kering l'avait acquis fin 2014 pour 52 millions d'euros auprès de la famille Bordeaux-Groult, actionnaire du groupe agroalimentaire Tipiak. Pierre-Antoine Gatier avait déjà piloté la rénovation de cet hôtel de style Régence, bâti au début du XVIIIe siècle, dont la façade et les intérieurs sont i[...]

Lire la suite sur challenges.fr

À lire aussi

VIDÉO - François Pinault ouvre "son" musée dans la Bourse de Commerce de Paris

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles