Marchés français ouverture 8 h 32 min
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0173
    -0,0077 (-0,75 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,94 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    22 894,77
    -53,72 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     

Passoires thermiques : l'audit énergétique obligatoire reporté au 1er avril 2023

Petit répit pour les propriétaires de passoires thermiques. A compter du 1er avril 2023, les maisons et immeubles en monopropriété notés F et G en diagnostic de performance énergétique (DPE) devront obligatoirement faire l’objet d’un audit énergétique avant d’être mis en vente. Dans une interview au Parisien, le ministre délégué chargé de la Ville et du Logement Olivier Klein a confirmé ce report, le troisième après deux dates auparavant prévues pour cette mesure, le 1er janvier et le 1er septembre 2022. "Ce report technique est indispensable compte-tenu du manque d’entreprises et de personnels qualifiés pour établir l’ensemble des audits énergétiques qui seront nécessaires", a-t-il expliqué.

"Nous voulons l’installer dans les meilleures conditions afin que le futur acquéreur dispose d’un audit complet et de qualité. C’est pourquoi nous proposons de reporter son entrée en vigueur au 1er avril 2023", a ajouté le ministre. Cette décision ne viendra pas interférer avec le calendrier prévu autour de la loi “Climat et Résilience”, promulguée le 24 août 2021, concernant les locations d'habitations considérées comme des "passoires thermiques". Autrement dit, interdire dès 2025 la mise en location des logements classés G et en 2028 pour ceux classés F.

>> Notre service - Trouvez un artisan de qualité et obtenez vos aides pour votre projet d'isolation

La France compte 7,2 millions de passoires énergétiques, dont 5,2 millions de résidences principales, soit plus que lors de la précédente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rénovation énergétique : quel sera le rôle des accompagnateurs de travaux
Immobilier : report de l'audit énergétique obligatoire pour les maisons énergivores ?
Ce détail qui a permis à un locataire de s’opposer au congé réclamé par son propriétaire
Travaux de rénovation énergétique : les règles assouplies pour les locataires
Comment la famille PAP résiste au Boncoin et à SeLoger

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles