La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 143,00
    -58,14 (-0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,19
    -43,71 (-1,01 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1416
    -0,0044 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 817,30
    -4,10 (-0,23 %)
     
  • BTC-EUR

    37 550,83
    -950,23 (-2,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,27
    +2,15 (+2,62 %)
     
  • DAX

    15 883,24
    -148,36 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 542,95
    -20,90 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 124,28
    -364,82 (-1,28 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • GBP/USD

    1,3680
    -0,0030 (-0,22 %)
     

Passoires thermiques: vers un boom de ventes de logements à rénover?

·2 min de lecture

Inscrit dans la loi Climat et Résilience, les propriétaires de logements mal isolés seront prochainement contraints d’effectuer des rénovations s’ils souhaitent louer leur bien immobilier. De quoi pousser des acquéreurs à vendre leur logement, faute de financement ou par peur des travaux.

Le marché de l’ pourrait prochainement être bouleversé par la . Les propriétaires d’une "passoire thermique", autrement dit un logement jugé mal isolé, devront rénover leur bien s’ils souhaitent le louer à un particulier. Toutefois, tous n’ont pas le même calendrier à respecter. Dès 2025, 600.000 logements dont le nouveau (DPE) indique une étiquette énergie G, la pire notation, devront être rénovés pour obtenir au minimum la catégorie D. Autrement, ils ne pourront pas être loués. Et dès 2028, les 1,2 million de logements classés F seront soumis à la même règlementation, tout comme les logements classés E qui seront quant à eux interdits à la location en 2034. Selon les , 4,8 millions de logements sont considérés comme des passoires thermiques, soit près de 17% du parc immobilier.

Des chiffres sous-estimés selon Olivier Sidler, fondateur du bureau d’études Enertech et porte-parole de l’association NégaWatt. "En réalité, le nombre de passoires thermiques sera plutôt autour de sept millions, soit 45% de plus que l’estimation du ministère (…) qui surestime la qualité des logements français", a-t-il expliqué . L’une des raisons de cette différence de plus de deux millions de logements s’expliqueraient notamment par . Ce dernier se base désormais uniquement sur les caractéristiques techniques du bâtiment et non plus sur les factures. Problème, des anomalies concernant les notations des biens ont été remontées auprès du ministère de la Transition écologique, poussant Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, à revoir sa copie pour limiter l'explosion des étiquettes F et G avant de relancer les DPE le 1er novembre. "Le nouveau DPE est en train de rendre 40% du parc immobilier obsolète", alerte également Jean-Marc Torrollion, président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim).

Lire aussi

Face à cette nouvelle mesure, certains propriétaires n’hésiteraient pas à vendre leur bien immobilier. Le site a ainsi constaté une "forte augmentation des mises en vent[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles