La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 678,86
    -239,19 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Avec le Passkey, Apple enterre déjà le mot de passe

En mai dernier, Futura expliquait que Microsoft, Google et Apple s’étaient accordés pour mettre fin au mot de passe et le remplacer par une solution universelle, comme un PIN, ou des capteurs biométriques présents sur les appareils (empreinte digitale, reconnaissance faciale…). Apple va être le premier à dégainer en intégrant cette capacité avec le déploiement d’iOS 16 aujourd’hui, puis d’ici un mois avec macOS Ventura. Chez Apple, le procédé qui sera implanté s’appelle Passkey. Ce nouveau sésame pourra vous connecter facilement aux applications, aux services Web et même créer de nouveaux comptes, sans avoir à générer de mot de passe complexe et le mémoriser. Autrement dit, c’est le début de la fin des mots de passe et, finalement, peut être aussi celle des indispensables gestionnaires de mots de passes.

Le fameux sésame est remplacé par une paire de clés de chiffrement uniques qui seront synchronisées sur le trousseau d’iCloud. Si vous possédez déjà un compte avec des identifiants pour un service ou une application, il faudra d’abord vous connecter avec ces identifiants. Ce n’est qu’à partir de ce moment que vous pourrez utiliser le Passkey pour le remplacer. En revanche, si vous créez un nouveau compte d’utilisateur, vous pourrez générer directement ce Passkey.

Banque en ligne, réseaux sociaux, sites marchands… À chaque site, son mot de passe, et comme c'est souvent le même qui est utilisé, il peut être plus facilement piraté. Apple remplace les mots de passe par le procédé « Passkey ». © Apple
Banque en ligne, réseaux sociaux, sites marchands… À chaque site, son mot de passe, et comme c'est souvent le même qui est utilisé, il peut être plus facilement piraté. Apple remplace les mots de passe par le procédé « Passkey ». © Apple

La biométrie en renfort

Plus d’histoire de mot de passe ridiculement simples tel le fameux 12345678 donc, mais le principe restera le même. Le Passkey repose sur le protocole FIDO qui a été mis au point par l’alliance issue de l’accord entre les géants de la tech, et notamment Apple, Microsoft et Google. Il ne sera donc pas propre à la marque à la pomme et fonctionnera d’ailleurs pour les autres services, comme Meta, ou Amazon, par exemple. En attendant que Futura puisse...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura