La bourse ferme dans 2 h 34 min
  • CAC 40

    6 748,37
    -18,14 (-0,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 215,52
    -8,45 (-0,20 %)
     
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1621
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 794,30
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    50 777,18
    -3 463,26 (-6,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 417,59
    -87,56 (-5,82 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,52
    -1,13 (-1,33 %)
     
  • DAX

    15 696,23
    -60,83 (-0,39 %)
     
  • FTSE 100

    7 264,71
    -12,91 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 628,74
    -409,53 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,3740
    -0,0023 (-0,17 %)
     

Le passeport devient obligatoire pour rentrer au Royaume-Uni

·1 min de lecture

C'est l'un des derniers symboles de la rupture entre le Royaume-Uni et l'Union Européenne. La carte d'identité ne sera plus utilisable à partir de ce vendredi 1er octobre pour rentrer au Royaume-Uni, qui exige désormais des citoyens européens ou suisses qu'ils présentent un passeport.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur britannique affirme que ce changement permettra "d'empêcher les bandes criminelles organisées et autres personnes d'abuser du système", car les cartes d'identité constituent selon lui un document "non-sécurisé". Selon ses données, 48% des faux documents détectés en 2020 à la frontière britannique étaient des cartes d'identité européennes ou suisses. Ces documents sont "plus faciles à contrefaire que les passeports", affirme le ministère, et certains "ne comportent pas de données biométriques".

À lire aussi — Comment la richissime famille royale britannique gagne-t-elle son argent ?

"Nous devons sévir contre les criminels qui cherchent à entrer illégalement dans notre pays en utilisant de faux documents", a affirmé la ministre de l'Intérieur Priti Patel, citée dans le communiqué.

"En mettant fin à l'utilisation de ces cartes d'identité non-sécurisées, nous renforçons notre frontière et répondons à la volonté du peuple de reprendre le contrôle de notre système d'immigration", a-t-elle ajouté.

Cette nouvelle mesure, annoncée il y a un an, fait partie d'un vaste nouveau plan d'immigration visant à marquer un durcissement promis dans le cadre du Brexit, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

DSK, le roi de Jordanie, Tony Blair... Les "Pandora Papers" les accusent d'évasion fiscale
Le chef de l’ONU reproche à Jeff Bezos et Richard Branson d’aller dans l’espace au lieu de lutter contre la pauvreté sur Terre
Jean-Yves Le Drian dénonce 'un coup dans le dos' après la rupture du 'contrat du siècle' avec l'Australie
Alexandria Ocasio-Cortez s'affiche avec une robe 'Taxez les riches' au Met Gala de New York
Le gouverneur de la banque centrale suédoise compare le bitcoin à des timbres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles