La bourse est fermée

Que se passe-t-il sur le marché immobilier à Poitiers ?

latribune.fr
 

Alors que Bordeaux a connu une accalmie sur 2019, selon le baromètre LPI-Se Loger publié la semaine dernière, Poitiers affiche, en France, pour cette même période la plus forte baisse des prix des appartements dans l'ancien : -12,5 % !

Lire aussi : Les prix de l'immobilier plafonnent à Bordeaux

"Avec un tel chiffre, c'est un effondrement, un krach. Ce serait d'ailleurs inquiétant", commente Olivier Daigre, de la Chambre des notaires de Poitiers qui, en l'occurrence, ne dresse pas le même constat.

"Globalement, comme les années précédentes, nous sommes en moyenne en 2019 sur une hausse de 5 % avec des prix beaucoup plus hauts, c'est vrai, en centre ville. Nous avons le TGV et l'autoroute, ce qui fait de Poitiers une ville assez porteuse avec une université en croissance (+ 4.000 étudiants en 2 ou 3 ans), ce qui a fait exploser la demande d'appartements. Mécaniquement, les prix ont pu s'envoler du fait de la pénurie de logement. Des maisons ont étés fractionnées et revendues en appartement. Et alors que les grosses agglomérations sont saturées, des investisseurs viennent chercher de la rentabilité chez nous."

Lire aussi : Un an après la LGV, l'ex-Poitou-Charentes entre retombées économiques et sentiment de relégation

Mais Olivier Daigre a beau tourner ce chiffre de -12,5 % dans tous les sens, il ne comprend pas. Même constat de la part de l'agent immobilier Benjamin de Tugny, responsable départemental pour la Fnaim qui a contacté, dans la foulée, quelques collègues. "Je ne parlerais ni de baisse des prix, ni de flambée. On est sur un marché relativement stable. »

Pour autant, Michel Lechenault, responsable éditorial du groupe Se Loger, confirme ce chiffre à La Tribune mais rassure.

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Les prix de l'immobilier plafonnent à Bordeaux
Immobilier : à Bordeaux Métropole le marché du neuf en hausse modérée
Immobilier : un vent d’accalmie souffle enfin sur Bordeaux (11/14)
Immobilier : où se trouvent les maisons neuves les moins chères en Gironde ?