La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 036,91
    -163,76 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    13 883,78
    -168,56 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2041
    +0,0061 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 340,98
    +189,91 (+0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 262,96
    -36,00 (-2,77 %)
     
  • S&P 500

    4 156,01
    -29,46 (-0,70 %)
     

Des passages du documentaire de Marie Portolano avec Pierre Ménès disparaissent au montage

·1 min de lecture

Canal+ diffusait dimanche soir "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", un documentaire de Marie Portolano sur les difficultés rencontrées par les journalistes sportives, dans un milieu composé essentiellement d'hommes. Plusieurs têtes d'affiche, telles Estelle Denis, Nathalie Ianetta ou encore Isabelle Ithurburu témoignent de leurs expériences, entre sexisme, discrimination et harcèlement sexuel. Mais selon les informations du sile Les Jours, le témoignage de Pierre Ménès, accusé d'atteinte sexuelle par deux de ses collègues, aurait été coupé au montage.

D'après Les Jours, dans la première version du documentaire, le chroniqueur du Canal Football Club était confronté à ces accusations par Marie Portolano. Une séquence qui a disparu dans la version finale, diffusée par Canal+. Pierre Ménès affirme pourtant ne pas avoir demandé à ce que le passage soit coupé au montage, d'autant qu'il s'agissait d'un simple échange de points de vue.

>> A lire aussi - Canal+ rafle tous les droits du rugby

Du côté de la chaîne cryptée, on assure qu'il s'agit d'un travail de montage, d'un choix éditorial. Le service des Sports aurait trouvé que le documentaire était plus fort en ne donnant la parole qu'aux femmes, rapporte Le Parisien. En effet, les témoignages de Hervé Mathoux, présentateur du CFC et de Thomas Villechaize, journaliste à BeIn Sports, ont également été coupés au montage.

>> A lire aussi - Canal+ récupère la Ligue 1 jusqu’à la fin de la saison… pour une bouchée de pain (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EPR de Flamanville : EDF va reprendre avec un robot des soudures défectueuses !
Bourse : 3 interventions de la Fed à haut risque pour Wall Street ?
Le géant du luxe Kering (Gucci) leste le CAC 40, les confinements en Europe inquiètent
États-Unis : le Boeing 757 de Trump hors service ?
Du matériel de cuisine recyclé, des produits de la mer en circuit court... les start-up à suivre