Marchés français ouverture 6 h 2 min
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 512,09
    -129,74 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,1868
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 414,08
    -1 027,26 (-3,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    939,34
    -4,10 (-0,43 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Pass sanitaire : la galère pour 2 millions de Français

·1 min de lecture

Vous souhaitez assister à un match, un concert, ou encore un festival, vous devrez très probablement présenter un pass sanitaire. Pour obtenir le précieux sésame, vous devez être complètement vaccinés, avoir un test PCR négatif de moins de 48 heures ou bien être immunisé contre le Covid-19 après une infection il y a plus de 15 jours et moins de 6 mois. Dans ces trois cas, un QR code vous est remis par le centre de vaccination, soit par le laboratoire. Il suffit ensuite de le scanner dans l'application TousAntiCovid et le présenter à l'entrée de la manifestation.

Sauf qu'en pratique, il y aurait un trou dans la raquette, comme le révèle Dossier Familial. Les personnes ayant déjà eu le Covid-19 seraient concernées. Alors qu'elles répondraient bien aux critères d'immunité (15 jours après le test et moins de 6 mois après), il leur serait impossible de récupérer un QR code. La raison ? Le dispositif n'étant en place que depuis le 20 avril, toutes les personnes ayant été testés positives avant cette date ne peuvent se faire délivrer ce fameux QR code rétroactivement. À raison de 15.000 à 20.000 personnes testées positives chaque jour depuis six mois, au total, deux millions de personnes seraient concernées par cette faille.

>> A lire aussi - Pass sanitaire : ce détail auquel il faut penser avant de pouvoir l’utiliser

Contactée par Dossier Familial, une interlocutrice de l'Assurance maladie renvoie vers le Sidep (Système d'information de dépistage populationnel de le Covid-19), qui n'est, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vol Ryanair détourné : les sanctions de l'UE contre le Belarus “vont faire mal !”
Congés parentaux : l'Unicef dévoile les meilleurs élèves en Europe, la France à la traîne
Covid-19 : la vaccination obligatoire du personnel soignant sur la table
Euro : ces gestes de Ronaldo et Pogba ne sont pas passés inaperçus
Rendre la monnaie en bonbons : ce coup de pub qui fait scandale en Argentine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles