La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 859,94
    +156,09 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Pass sanitaire: comment sont fabriqués les faux

Les faux pass sanitaires utilisés par les rétifs à la vaccination sont en fait de vrais documents validés par la Sécurité Sociale. Ils peuvent être obtenus avec la complicité d'un professionnel de santé ou à son insu, en piratant ses identifiants.

Peut-on créer ex nihilo un pass sanitaire? "Non", répond sans hésiter Nicolas Baudelot, cofondateur de la plateforme de santé Medicalib. Il ne semble pas possible à ce jour de créer ex nihilo un QR code – ce qui supposerait d’être capable de cracker le système cryptographique complexe protégeant l’Assurance maladie. En fait, les pass sanitaires utilisés illégalement sont de "vrais faux": il s’agit de véritables QR codes, émis par un professionnel de santé et adossés aux bases de données de l’Assurance maladie.

Les tricheurs ont donc trois manières de se procurer un "vrai faux pass". La première, simple comme bonjour, consiste à photocopier ou scanner le certificat d’un tiers et à le télécharger . Le hic, c'est que le porteur d’un tel sésame risque, en cas de contrôle d’identité, de se faire épingler pour usage de faux, puisque le document est au nom d’une autre personne. Une coûteuse entorse à la loi: l’utilisation frauduleuse du pass d’un tiers est punie d’une amende de 750 euros –réduite à 135 euros si elle est réglée rapidement.

Acheter la complicité d'un infirmier

L’autre solution, plus complexe à mettre en œuvre mais parfaitement indétectable, consiste à s’assurer de la complicité d’un professionnel de santé qui, en quelques secondes, peut fournir un QR code à votre nom en prétendant . "Le professionnel de santé qui se livre à cette pratique envoie le vaccin dans un évier ou une poubelle et il produit une fausse attestation au nom de la personne prétendument vaccinée. Dans ce cas, il est impossible de prouver que vous n’avez jamais reçu le vaccin", décrypte Nicolas Baudelot. La fiabilité des pass sanitaires repose donc sur la déontologie des professionnels de santé –médecins, infirmiers, pharmaciens- surveillée et garantie par un ordre professionnel (Ordre des médecins, etc).

Les ou au principe même du pass sanitaire sont pourtant nombreux à jouer les tentateurs auprès des disciples d’Esculape. "Nous recevons entre 3 et 10 demandes de ce type par jour. Le pri[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles