La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 930,93
    -127,59 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 762,58
    +102,01 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    27 581,66
    -388,56 (-1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1854
    +0,0028 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    25 473,88
    +387,45 (+1,54 %)
     
  • BTC-EUR

    33 678,89
    +1 107,24 (+3,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,33
    +8,40 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    4 400,64
    -0,82 (-0,02 %)
     

Pass sanitaire: la Cnil appelle à bien "circonscrire" son extension

·1 min de lecture

La Cnil ne s'oppose pas à l'extension du pass sanitaire prévu par le gouvernement, mais demande au Parlement de bien "circonscrire" le nouveau dispositif qui est une atteinte "particulièrement forte" aux libertés, a averti la présidente de la Cnil Marie-Laure Denis mercredi soir lors d'une audition au Sénat.

La Cnil ne s'oppose pas à l'extension du pass sanitaire prévu par le gouvernement, mais demande au Parlement de bien "circonscrire" le nouveau dispositif qui est une atteinte "particulièrement forte" aux libertés, a averti la présidente de la Cnil Marie-Laure Denis mercredi soir lors d'une audition au Sénat.

Cette atteinte "ne peut être admise que si l'Etat peut démontrer que le surplus d'efficacité qu'apporte le passe sanitaire (...) apparaît nécessaire", a indiqué Mme Denis, qui a proposé aux parlementaires un certain nombre de précisions ou ajustements du texte.

Plus tôt dans la journée, le ministre de la Santé avait critiqué les anti-vaccins en ouvrant à l'Assemblée nationale les débats sur le projet de loi qui doit étendre le pass sanitaire et impose la vaccination obligatoire aux soignants.

(Avec AFP)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles