Publicité
Marchés français ouverture 2 h 7 min
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    39 554,34
    -509,45 (-1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0892
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 560,47
    +142,79 (+0,82 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 393,82
    +782,68 (+1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,59
    +67,69 (+5,08 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     

Avec le pass rail, Clément Beaune promet des billets de train « pas chers » pour l’été 2024

 Interrogé sur France 2 ce jeudi 7 septembre, le ministre des Transports, Clément Beaune a précisé les contours du nouveau « pass rail », voulu pour Macron.
capture d’écran France 2

POLITIQUE - À la mode allemande. Interrogé sur France 2 ce jeudi 7 septembre, le ministre des Transports, Clément Beaune a précisé les contours du nouveau « pass rail », frère du « Deutschlandticket », le pass ferroviaire lancé en Allemagne en mai 2023. Emmanuel Macron s’était dit favorable, lundi 4 septembre, à l’instauration de ce ticket pour répondre aux problématiques de l’inflation et de la lutte contre le réchauffement climatique.

« Les Français, quel que soit leur âge, pourront acheter ce pass et voyager en intercités ou en TER de manière illimitée », et ce « dès l’été prochain », a promis Clément Beaune, comme vous pouvez l’entendre dans la séquence ci-dessous. Le ministre souhaite en outre que ce pass fonctionne « aussi avec les bus, métros et tramways dans nos grandes villes ».

« Ce sera un prix unique, pas cher », a-t-il poursuivi annonçant un coût « autour de 49 € par mois ». Ce prix sera discuté, dès le mois de septembre, « avec les présidents de région, des grandes métropoles, et les maires de grandes villes », a-t-il encore annoncé.

Gel des prix des TGV ?

Le ministre est également revenu sur le prix du TGV, qu’il considère « trop cher pour beaucoup de familles ». C’est pourquoi il veut développer l’offre des Ouigo dont les prix sont attractifs, et qui représentent déjà « un billet de train grande vitesse sur quatre en France ». Le ministre annonce également entamer des discussions avec la SNCF pour geler les prix des TGV.

PUBLICITÉ

À voir également sur Le HuffPost :

Des billets Ouigo à 10 euros, la SNCF met en vente 100 000 billets pour partir cet automne

Vallée de la Maurienne : A43, train, Clément Beaune donne des détails sur la reprise du trafic