Publicité
Marchés français ouverture 4 h 45 min
  • Dow Jones

    40 665,02
    -533,08 (-1,29 %)
     
  • Nasdaq

    17 871,22
    -125,68 (-0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    40 013,76
    -112,59 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0892
    -0,0008 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    17 439,58
    -338,83 (-1,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 653,51
    -634,21 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 325,24
    -4,26 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    5 544,59
    -43,68 (-0,78 %)
     

Pascale de La Tour du Pin révèle son salaire chez BFMTV, et l'énorme écart avec ses collègues masculins

Christophe Clovis / Bestimage

Pascale de La Tour du Pin, aujourd'hui âgée de 46 ans, est la nouvelle recrue de Touche pas à mon poste sur C8. Mais avant cela, la journaliste était une personnalité phare de la chaîne d'information en continu BFMTV. Après six ans à la radio BFM, elle est arrivée en 2008 sur BFMTV où elle a présenté pendant de nombreuses années le journal télévisé de la matinale aux côtés de Christophe Delay. Jeudi 26 octobre 2023, au micro de Jordan de Luxe, la journaliste s'est confiée sur ses années passées là-bas. À propos de son salaire tout d'abord, elle a révélé qu'à son arrivée, elle touchait environ 5.000 euros par mois pour un poste de présentatrice avant de finalement le voir augmenter en même temps que ses responsabilités. Cependant, Pascale de La Tour du Pin s'est estimée choquée quand elle a appris qu'il y avait une différence de 5.000 euros avec celui de ses collègues masculins. "Je l'ai su, notamment quand je suis partie la première fois de BFMTV, c'était il y a quelques années", a-t-elle expliqué dans l'émission Chez Jordan.

La journaliste, partie une première fois en 2017 pour la chaîne LCI, était finalement revenue en 2021 sur BFMTV. "J'étais nulle, je ne demandais rien", a-t-elle confié ensuite dans l'émission Chez Jordan le jeudi 26 octobre 2023. Depuis, la journaliste a quitté la chaîne pour C8 et l'équipe de Cyril Hanouna. On la retrouve dans le talk-show Touche pas à mon poste depuis la rentrée 2023. Si son arrivée a suscité de nombreuses réactions, elle a confié ne pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite