La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 983,19
    +190,52 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    14 880,23
    +99,70 (+0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1847
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    33 105,25
    -401,59 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    974,43
    -1,46 (-0,15 %)
     
  • S&P 500

    4 420,05
    +17,39 (+0,39 %)
     

Pascal Praud : son gros tacle contre Eric Dupont-Moretti, avec une comparaison peu flatteuse...

·1 min de lecture

Les relations entre Eric Dupont-Moretti et Gérald Darmanin se sont clairement refroidies. Après le premier tour des élections régionales le dimanche 20 juin, le ministre de l'intérieur a félicité son ami Xavier Bertrand, pour son score dans la région Hauts-de-France. Problème : le candidat de la majorité, Laurent Pietraszewski, a récolté moins de 10% des voix. Une immense déception pour LREM, alors qu'Eric Dupont-Moretti était arrivé en renfort sur la liste pour pousser cette candidature.

À lire également

Friends, les retrouvailles : gros coup de stress pour les téléspectateurs après une erreur de TF1...

Mercredi dernier, lors du Conseil des ministres, le Garde des Sceaux a tenu à faire passer un message à Gérald Darmanin. "C’est indigne, c’est une trahison !", aurait lancé Eric Dupont-Moretti, reprochant au ministre de l'Intérieur sa sortie médiatique. "Moi, au moins, j’ai gagné mon élection", aurait rétorqué le principal intéressé. Ce jeudi 24 juin, Pascal Praud et ses invités de L'Heure des Pros 2 (CNEWS) sont revenus sur cette passe d'armes. Pour l'animateur, cet accrochage représente le fonctionnement de l'Exécutif. "

Le reproche qu'on peut faire à ce gouvernement, c... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles