La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,43 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0179
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,93 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    22 924,52
    -772,81 (-3,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,23
    -15,58 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Pascal Obispo s'est fait tirer dessus lors d’un concert en Corse… Retour sur cet épisode traumatisant de juillet 1997

·2 min de lecture

Fin novembre, quelques instants avant de monter sur scène, Pascal Obispo est victime d’un malaise. Le chanteur est contraint d’annuler les dates de ses shows pour préserver sa santé et mieux revenir. Ce n’est pas la première fois qu’il est victime d’une mésaventure durant un concert. En 1997 un homme armé lui avait tiré dessus…

Pascal Obispo devait retrouver ses fans lors d’un concert privé donné le 29 novembre dernier. Le show n’aura tout simplement pas lieu. Victime d’un malaise, le chanteur est hospitalisé et doit passer une série d’examens. Il annule dans la foulée les dates de ses représentations à venir. L’artiste se veut rassurant quant à son état de santé. Pour autant, son état ne lui permet pas d’assurer ses concerts. Il doit se ménager pour mieux revenir. Ce n’est pas la première fois que Pascal Obispo doit faire face à un désagrément sur scène. Gala rappelle un épisode particulier que le chanteur a évoqué en 2019 dans l’émission de Michel Cymes Ça ne sortira pas d'ici diffusée sur France 2.

En juillet 1997, alors qu'il se produit en Corse, Pascal Obispo est pris pour cible par un homme armé. « On m’a tiré dessus. C’était une histoire dans un couple, voilà, je pense une histoire de jalousie ». Il précise alors qu’une fan aurait rendu jaloux son compagnon : « A priori elle lui a dit : "Obispo je me le fais quand je veux ! " Lui a dit : "Ah bon ? Ben moi aussi je vais me le faire quand je veux… " Et puis en fait il nous a tiré dessus ».

L’homme est en possession d’une carabine à plomb. Le coup part, Pascal Obispo est touché juste au-dessus de l’œil. « Si elle était tombée deux centimètres plus bas que le sourcil, j’avais l’œil crevé. Il a tiré aussi dans le pied, il a tiré sur mes...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles