Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 859,97
    -1 382,55 (-2,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,35 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

Particuliers employeurs, n’oubliez pas cette obligation dans votre déclaration de revenus ! Votre salaire ne suffit plus face à la hausse des prix ? Dévoilez-nous vos revenus… Le flash éco du jour

Sophie Levy Ayoun

On commence avec l’info pratique du jour à destination des particuliers employeurs. À partir de cette année, ils ont l’obligation de préciser la nature de l’activité de leur salarié dans leur déclaration de revenus. Cette étape est impérative pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt service à la personne qui ouvre droit à une prise en charge de 50% des dépenses engagées par les ménages, dans la limite d’un plafond annuel de 12.000 euros. Tous les détails sont à retrouver sur notre site.

On poursuit avec l’appel à témoignages du jour. Comme de nombreux Français, vous rencontrez peut-être des problèmes de pouvoir d’achat. Vous êtes salarié du privé ou du public et vos revenus n’ont pas été suffisamment revalorisés ces dernières années ? Vous êtes indépendant ou libéral, et vous souffrez de la flambée de vos charges et des prix de l’énergie ? Avec cet appel à témoignage qui restera anonyme, Capital.fr vous donne la parole. Si vous êtes intéressés, rendez-vous sur Capital.fr.

On enchaîne avec le chiffre du jour : 9 millions. C’est le nombre de Français qui, en moyenne, ont regardé le couronnement à Londres du roi Charles III et de la reine Camilla samedi sur l'ensemble des chaînes qui le retransmettaient entre midi et 14 heures environ, selon des données de Médiamétrie. Cela correspond à une part d'audience de 70,6% entre 11h52 et 13h44 sur TF1, France 2, M6 et les chaînes d'info (BFMTV, CNews, LCI, Franceinfo) qui diffusaient ce sacre inédit depuis 70 ans à l'abbaye de Westminster. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Billets pour les JO 2024 : voici comment va se passer la deuxième phase
Le gouvernement veut créer un “filtre anti-escroqueries” en ligne ou par SMS
Le coût de la dette des pays n'a jamais augmenté aussi vite depuis 40 ans
Dans cette ville, arriver en retard à votre mariage va vous coûter très cher
La Russie vaincue comme le "nazisme", l'offensive du président Ukrainien