Marchés français ouverture 3 h 27 min

Parrot : Résultat annuel 2019

PARROT
  COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 19 mars 2020, 7h00 CET

Résultat annuel 2019

  • Dépassement de l’objectif de conserver 100 M€ de trésorerie nette à fin 2019 (125,1 M€ hors impact IFRS 16 et 116,0 M€ avec IFRS 16)
  • Forte amélioration des marges du Groupe, largement recentré sur les drones professionnels
  • Efficacité des mesures de réorganisation : des économies substantielles réalisées sans entamer la capacité d’innovation
  • En 2020 : avancées du Groupe sur le marché de la Sécurité et de la Défense et lancements de produits

Résultats résumés du Groupe Parrot

Les comptes 2019 ont été examinés par le Conseil d’administration du 17 mars 2020. Les procédures d’audit sont en cours par les commissaires aux comptes. Les rapports seront émis après arrêté des comptes et finalisation des procédures requises pour leurs émissions.

IFRS 16 : Le Groupe Parrot applique la norme IFRS 16 « Contrats de location » au 1er janvier 2019. Le Groupe a choisi de l’appliquer sur la base de la méthode rétrospective simplifiée telle que prévue par la norme IFRS 16. Selon cette approche, les informations comparatives présentées ne sont pas retraitées.

Compte consolidés résumés, IFRS, en M€   2019
12 mois
2018
12 mois
Var.
Chiffre d’affaires   76,1 109,2 -30%
Marge brute   48,5 33,8 +43%
  en % du chiffre d’affaires   63,7% 31,0%  
Résultat opérationnel courant   -28,4 -65,9 +57%
  en % du chiffre d’affaires   -37,4% -60,3%  
Résultat opérationnel (2)   -27,4 -103,2 +73%
  en % du chiffre d’affaires   -36,0% -94,5%  
Résultat net, part du Groupe   -29,6 -111,2 +73%
  en % du chiffre d’affaires   -38,9% -101,9  

Point d’attention : Les résultats de la période sont marqués par des éléments non récurrents impactant : le chiffre d’affaires pour +2,6 M€, la marge brute pour +3,4 M€, le résultat opérationnel courant pour +5,2 M€ lié principalement à des reprises (provisions, FNP, amortissement) devenues sans objet.

En 2019 le Groupe a poursuivi le développement de ses offres de drones et de solutions professionnels, porté une attention significative à l’allocation de ses ressources et au redressement de sa marge, et mis en œuvre de nouvelles opportunités de croissance sur les marchés de la Défense et de la Sécurité.

Le Groupe, recentré sur les drones et solutions professionnels, réalise un chiffre d’affaires consolidé de 76,1 M€ en 2019. Le recul de 30 % est lié à la réduction des ventes des anciens produits à destination du grand public (-77 %). Les produits et solutions à destination des clients professionnels contribuent à hauteur de 67 % au chiffre d’affaires du Groupe et affichent une croissance de 10 %, et de 14 % retraitée des activités de services arrêtées (Airinov, Airsupport). Retraitées de ces effets, les ventes de Drones à périmètre comparable* reculent de 2 % par rapport à 2018, attestant de l’agilité du Groupe à mener un repositionnement rapide, capitalisant sur ses atouts sur un marché des drones qui mûrit progressivement. (* indicateur alternatif de performance : voir note 3 du premier tableau en annexe).

En 2019, la plateforme Anafi de Parrot Drones a été déclinée dans deux nouvelles versions : l’Anafi Thermal et l’Anafi FPV et des programmes d’accompagnement des professionnels ont été mis en œuvre. En mai 2019, la société a été retenue par le U.S. Department of Defense pour participer au développement de la nouvelle génération de drones de reconnaissance à courte portée destinée à l’U.S. Army. Le résultat de cet appel d’offre sera connu courant 2020. Début 2020, le Groupe a remporté l’appel d’offre « Programme Suisse Mini UAV » (Suisse MUAS) pour équiper les Forces Armée Suisse en micro-drones. En 2019, senseFly a poursuivi la commercialisation de son aile fixe lancée fin 2018, eBee X, en se focalisant sur le développement de ses activités auprès des grands comptes (Trimble, Microsoft). Pix4D a continué d’élargir son portefeuille de logiciels d’analyses de données (Pix4Dfields pour l’agriculture et Pix4Dreact pour la sécurité public). Micasense a lancé un nouveau capteur de données de haute précision (RedEdgeMX Dual Camera System) adapté aux principaux drones du marché.

La stratégie ainsi mise en œuvre en 2019 génère un redressement probant du taux de marge brute qui ressort à 63,7 % (et de 61,4 % retraité des éléments non récurrents, cf. « point d’attention » ci-dessus). Il est soutenu par la diminution des activités grand public et l’évolution du mix produit en faveur des drones et solutions professionnels.

En 2019, conformément à ses engagements, le Groupe a piloté ses opérations avec 2 axes prioritaires : le maintien d’une forte capacité d’innovation, gage de son avenir sur le marché des drones, et le strict contrôle des coûts passant également par la simplification de son organisation, permise par la réduction des ventes d’anciennes générations de produits grand public.

Dans ce contexte, les dépenses de R&D s’élèvent à 35,2 M€, contre 37,2 M€ en 2018. L’accent a été mis sur les lancements de versions professionnelles de l’Anafi (Anafi Thermal, Anafi Work), l’optimisation des dernières générations de drones à voilure fixe (eBee+, eBee RTK) et de nouveaux capteurs (RedEdge-Mx), le développement de nouveaux logiciels d’analyses de données ciblés par segments de clientèles (Pix4Dreact, Pix4Dfields) et l’avancement des offres qui seront lancées en 2020.

Les dépenses Marketing et Commerciales ont diminué de 41 % pour s’établir à 21,7 M€. La diminution de 14,8 M€ des dépenses résulte de la réorganisation mise en œuvre au 3ème trimestre 2018 : réduction des effectifs et des opérations marketing permises par le recentrage sur les offres professionnelles, le regroupement des plateformes commerciales et des centres logistiques et la réduction du nombre de produits vendus.

Ces tendances se reflètent également dans la baisse de 28 % des dépenses de Production et Qualité, à 6,6 M€ en liaison avec la réduction du portefeuille de produits et l’absence de lancement d’équipements significatifs en 2019.

Les frais généraux et administratif à 13,4 M€ diminuent de 20 % en liaison avec le strict contrôle des coûts et la réduction des effectifs. Cette diminution s’accompagne d’une montée en puissance des fonctions supports pour soutenir la croissance des activités à destination des professionnels et en particulier l’ouverture de nouvelles implantations sur des territoires ciblés.

La stratégie de recentrage sur les drones et solutions professionnels, et les importants efforts consentis par les équipes dans le cadre de la réorganisation ramènent la perte opérationnelle courante à -28,4 M€, contre -65,9 M€ en 2018. A fin 2019, l’effectif du Groupe est de 545 salariés (contre 659 à fin 2018). 53 % sont dédiés à la R&D et 75 prestataires externes contribuent à la réalisation des projets qui seront finalisés en 2020.

L’année 2019 enregistre un produit opérationnel non courant de 1,0 M€ amenant le résultat opérationnel du Groupe à
-27,4 M€, contre -103,2 M€ en 2018 sous l’effet notamment de la dépréciation de l’écart d’acquisition (-42,0 M€ en 2018).

En l’absence d’endettement, le résultat financier 2019, à -1,1 M€ (contre -0,9 M€ en 2018), est lié aux effets de change. Tenant compte de l’absence d’impôts en 2019 le résultat net ressort à -29,6 M€, contre -111,2 M€ en 2018.

Évolutions de la trésorerie et du bilan au 31 décembre 2019

Conformément à ses engagements, la stratégie et les efforts déployés en 2019 permettent de préserver la trésorerie nette qui s’établit à fin décembre à 125,1 M€ hors impact IFRS 16 (et à 116,0 M€ incluant IFRS 16).

Tenant compte d’un EBITDA 2019 de -28,6 M€ (contre -75,8 M€ en 2018) la consommation nette de cash sur l’année est ramenée à 35,2 M€, dont 13,4 M€ sur le 2ème semestre 2019, contre 65,3 M€ en 2018.

En base annuelle, la variation du BFR est de +3,7 M€, elle tient compte d’une forte réduction des stocks (-31 %), du poste fournisseurs (-41 %) et du poste client (-63 %) dans un contexte de production réduite et d’une diminution du nombre de fournisseurs et de clients en liaison avec le recentrage du portefeuille de produits.

Perspectives 2020

Le Groupe a redressé sa situation en 2019 et dégagé des marges de manœuvre pour poursuivre sa stratégie d’innovation et d’expansion sur ses marchés clés : la Cartographie 3D, la Géomatique, l’Inspection, l’Agriculture de précision, et la Sécurité.

En 2020, sur un marché des drones et solutions professionnels attendu en croissance, le Groupe table notamment sur l’avancement de ces projets dans le domaine de la Défense et de la Sécurité, et la poursuite d’une stratégie commerciale ciblant les professionnels, les entreprises, les grands comptes et les gouvernements.

Au regard de la crise du coronavirus, le Groupe n’a pas à ce stade rencontré de problème de production (seul les drones à marque Parrot sont actuellement produits en Chine) ou d’allocation de composants, et estime disposer d’un stock adapté à son plan de marche pour le 1er semestre 2020. A ce jour, la majorité des employés du Groupe sont en télétravail, toutes les infrastructures et systèmes le permettant, la continuité de l’activité est assurée tout en tenant compte de la protection des équipes. Le Groupe reste focalisé sur l’avancement de ses projets 2020 et vigilant quant à l’impact que pourrait avoir les mesures sanitaires sur leur finalisation.

En 2020, le Groupe continuera de porter toute son attention sur la gestion de sa trésorerie et une allocation efficace de ces ressources sur la base des meilleures opportunités de marchés. Les prévisions financières pourront être précisées à l’issue de la crise sanitaire actuelle.

Prochains rendez-vous financiers

  • Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2020 : Mercredi 20 mai 2020 avant bourse.
  • Résultats du 1er semestre 2020 : Jeudi 30 juillet 2020 après bourse

A PROPOS DE PARROT

Fondé en 1994 par Henri Seydoux, Parrot est aujourd’hui le premier groupe de drone Européen sur ce marché en pleine expansion. Visionnaire, à la pointe de l’innovation, Parrot se déploie sur l’ensemble de la chaîne de valeur : des équipements aux services en passant par les logiciels. Ses microdrones, reconnus pour leurs performances et leur robustesse, adressent les usages grand public et professionnels. Le Groupe dispose également d'un ensemble de solutions de pointes (drones, capteurs, logiciels) à destination des professionnels, des entreprises, des grands comptes et des gouvernements. Son offre est principalement centrée sur 3 verticaux : (i) l’Agriculture, (ii) la Cartographie 3D, la Géomatique et l’Inspection, et (iii) la Défense et la Sécurité.

Le Groupe Parrot, conçoit et développe ses produits en Europe, principalement à Paris où est établi son siège et en Suisse. Il compte aujourd’hui plus 500 collaborateurs dans le monde et réalise la grande majorité de ses ventes à l’international. Parrot est cotée depuis 2006 sur Euronext Paris (FR0004038263 – PARRO). Pour plus d’informations : www.parrot.com

CONTACTS

Investisseurs, analystes, médias financiers
Marie Calleux - T. : +33(0) 1 48 03 60 60
parrot@calyptus.net
Médias grand public et technologiques
Cecilia Hages - T. : +33(0) 1 48 03 60 60
cecilia.hages@parrot.com

ANNEXES

IFRS 16 : Le Groupe Parrot S.A. applique la norme IFRS 16 « Contrats de location » au 1er janvier 2019. Le Groupe a choisi d’appliquer cette norme sur la base de la méthode rétrospective simplifiée telle que prévue par la norme IFRS 16. Selon cette approche, les informations comparatives présentées ne sont pas retraitées, le Groupe a fait le choix d’évaluer le droit d’utilisation pour un montant égal à la dette à l’ouverture. Par ailleurs, les mesures de simplification suivantes offertes par la norme IFRS 16 ont été appliquées à la transition :

  • Les contrats avec une durée résiduelle inférieure à 12 mois à compter du 1er janvier 2019 ne donnent pas lieu à la comptabilisation d’un droit d’utilisation et d’une dette de loyer ;
  • Les taux d’actualisation appliqués à la date de transition sont basés sur le taux d’emprunt marginal du Groupe auquel est ajouté un spread pour tenir compte des environnements économiques spécifiques à chaque pays ;
  • Les coûts directs initiaux ont été exclus de l’évaluation du droit d’utilisation pour contrats de location simple en vigueur à la date de transition ;
  • Au lieu de procéder à un test de dépréciation des actifs liés au droit d’utilisation à la date de transition, le Groupe s’est appuyé sur son évaluation des contrats de location déficitaires en application des principes d’IAS 37 ;
  • Le Groupe a utilisé le bénéfice du recul pour déterminer la durée des contrats de location contenant des options de prolongation ou de résiliation.

Variation de périmètre : Deux changements sont intervenus dans le courant de 2019 :

  • Rachat des minoritaires de Micasense : Parrot Drones S.A.S détient 99% du capital au 31/12/2019 (contre 82% au 31/12/2018)
  • Liquidation de la filiale EOS Innovation le 21 février 2019
  • Dilution de la participation dans Sky Hero suite à une augmentation de capital (28,6% de détention contre 33,3% au 31/12/2018)

Il est par ailleurs rappelé que la société Parrot Air Support a été mise en sommeil au 4ème trimestre 2018.

CHIFFRE D’AFFAIRES PAR ENTITÉS

En M€ et en % du CA Ex. 2019 Ex. 2018 Var. T4 2019 T4 2018
Parrot Drones (microdrones) 31,9 42% 69,1 63% -54% 8,3 45% 19,4 63%
  dont produits grand public historique(1) 9,3 12% 39,7 36% -77% 2,8 15% 9,4 31%
Pix4D (logiciels) 22,5 30% 19,6 18% 15% 6,2 34% 5,8 19%
senseFly (drones et capteurs) 14,2 19% 15,4 14% -8% 2,4 13% 5,1 17%
MicaSense (capteurs et services) 7,5 10% 4,8 4% 56% 1,6 9% 1,3 4%
Airinov (services) (2) 0,6 1% 1,4 1% -57% 0,0 0% 0,0 0%
Airsupport (services) (2) 0,0 0% 0,7 1%   0,0 0% 0,1 0%
Parrot SA 1,8 2% 2,2 2% -18% 0,6 3% 0,5 2%
Éliminations intragroupe -2,3 -3% -4,0 -4% -43% 0,5 3% 1,5 5%
TOTAL GROUPE PARROT 76,1 100% 109,2 100% -30% 18,5 100% 30,8 100%
TOTAL DRONES (3) 66,2 88% 67,4 64% -2% 15,7 85% 21,3 69%

(1) Produits grand public historiques : anciennes gammes de drones (Bebop, Disco, Mini Drones), de produits automobiles (car kit, plug & play), d’objets connectés.
(2) Airsupport a été mise en sommeil au 4ème trimestre 2018, Airinov est en cours de fermeture.
(3) Total Drones est un indicateur alternatif de performance visant à mesurer l’effet des décisions stratégiques, il est constitué pour les exercices présentés en déduisant du chiffres d’affaires total du Groupe les activités en fin de vie ou fermées, soit les produits grand public historique de Parrot Drones, le chiffre d’affaires Airinov, et le chiffre d’affaires Airsupport.


COMPTE DE RÉSULTATS CONSOLIDÉS

IFRS en M€ et en % du CA Ex. 2019 Ex. 2018
Chiffre d’affaires 76,1 109,2
Coût des ventes (27,6) (75,4)
Marge brute 48,5 33,8
  en % du chiffre d’affaires 63,7% 31,0%
Frais de R&D (35,2) (37,2)
  en % du chiffre d’affaires -46,3% -34,0%
Frais Marketing & Commerciaux (21,7) (36,5)
  en % du chiffre d’affaires -28,5% -33,4%
Frais Généraux & Administratifs (13,4) (16,9)
  en % du chiffre d’affaires -17,7% -15,5%
Frais de Production & Qualité (6,6) (9,1)
  en % du chiffre d’affaires -8,6% -8,4%
Résultat opérationnel courant (28,4) (65,9)
  en % du chiffre d’affaires -37,4% -60,3%
Autres produits et charges opérationnelles 1,0 (37,3)
Résultat opérationnel (27,4) (103,2)
  en % du chiffre d’affaires -36,0% -94,5%
Résultat financier (1,1) (0,9)
Quote part du résultat MEQ (0,6) (7,9)
Impôt sur le résultat (0,4) 0,9
Résultat net (29,6) (111,2)
Intérêts minoritaires 0,0 0,1
Résultat net, part du Groupe (29,5) (111,3)
  en % du chiffre d’affaires -38,9% -101,9%

BILAN CONSOLIDÉ

ACTIF - IFRS en M€ 31 décembre 2019 31 décembre 2018
Actifs non courants 20,9 15,0
Écart d’acquisition (0,0) -
Autres immobilisations incorporelles 0,4 0,9
Immobilisations corporelles 2,2 3,4
Droit d’utilisation 6,6 NA
Participations dans les entreprises mises en équivalence 5,6 6,1
Actifs financiers 4,4 4,4
Créances de loyer non courantes 1,6 NA
Impôts différés actifs 0,2 0,2
Actifs courants 168,2 229,3
Stocks 13,3 19,4
Créances clients 10,3 27,6
Créances diverses 17,2 20,7
Créances de loyers courantes 0,7 NA
Autres actifs financiers courants 0,3 0,0
Trésorerie et équivalents de trésorerie 126,3 161,5
TOTAL ACTIF 189,1 244,3


CAPITAUX PROPRES & PASSIF - IFRS en M€ 31 décembre 2019 31 décembre 2018
Capitaux propres 139,5 162,9
Capital social 4,6 4,6
Primes d’émission et d'apport 331,7 331,7
Réserves hors résultat de la période (174,3) (66,4)
Résultat de la période - part du Groupe (29,6) (111,3)
Écarts de conversion 6,3 5,9
Capitaux propres attribuables aux actionnaires 138,7 164,5
Participations ne donnant pas le contrôle 0,5 (1,6)
Passifs non courants 11,1 8,6
Dettes financières non courantes 1,5 1,3
Dettes de loyers non courantes 5,7 NA
Provisions pour retraites et engagements assimilés 0,9 0,9
Impôts différés passifs 0,0 0,1
Autres provisions non courantes 0,3 -
Autres dettes non courantes 2,6 6,3
Passifs courants 38,7 72,8
Dettes financières courantes - -
Dettes de loyers courantes 3,4 NA
Provisions courantes 5,0 17,3
Dettes fournisseurs 16,3 27,6
Dette d'impôt courant 0,0 0,1
Autres dettes courantes 14,0 27,8
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIF 189,1 244,3


TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS

IFRS en M€ 31 décembre 2019 31 décembre 2018
Flux opérationnel    
Résultat de la période, des activités poursuivies (29,6) (111,2)
Quote part du résultat de la société mise en équivalence 0,6 7,9
Amortissements et dépréciations (10,5) 50,4
Plus et moins-values de cessions 1,0 (15,0)
Charges d'impôts 0,4 (0,9)
Coût des paiements fondés sur des actions 1,5 1,5
Coût de l'endettement financier net 0,1 NS
Capacité d'Autofinancement opérationnelle avant coût de l'endettement financier net et impôt (36,5) (67,2)
Variation du besoin en fonds de roulement 3,7 5,5
Impôt payé 0,5 (0,8)
Trésorerie provenant des activités opérationnelles (A) (33,2) (62,6)
Flux d’investissement    
Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (1,4) (4,2)
Acquisitions de filiales, nettes de la trésorerie acquise (1,0) (0,7)
Acquisitions d’immobilisations financières (0,5) (0,4)
Cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles 0,1 NS
Cessions de filiales nettes de la trésorerie cédée ( 2,7
Cessions de participations dans les entreprises mise en équivalence ( 67,5
Cessions d’immobilisations financières 0,5 0,0
Trésorerie utilisée par les opérations d'investissement (B) (2,2) 64,9
Flux de financement    
Apports en fonds propres 0,0 (
Encaissements liés aux nouveaux emprunts 0,0 0,1
Trésorerie placée à + 3 mois (0,3) 13,0
Coût de l'endettement financier net (0,1) NS
Remboursement de dettes financières à court terme (nets) (0,2) (
Ventes / (Achats) d’actions propres(4) 0,0 NS
Trésorerie utilisée par les opérations de financement (C) (0,5) 13,0
Variation nette de la trésorerie (D = A+B+C) (35,9) 15,4
Incidence de la variation des cours des devises 0,7 1,5
Incidence des changements de principes comptables (  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture de la période 161,5 144,5
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période 126,3 161,5

***

Pièce jointe