Marchés français ouverture 5 h 21 min
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    26 570,79
    -233,81 (-0,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,0444
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    21 917,45
    -79,44 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    19 155,58
    -457,97 (-2,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,07
    -10,59 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     

Parquet national financier : Anticor veut une nouvelle enquête sur Sylvie Goulard, après un premier classement sans suite

Virginia Mayo/AP

PLAINTE - L’association a déposé une plainte le 9 juin visant notamment des délits de corruption passive et de trafic d'influence passif. Le PNF indique par contre n'avoir encore rien reçu

Sylvie Goulard est une nouvelle fois dans le viseur d’Anticor. Confirmant une information de Libération, l’association anticorruption a indiqué mercredi vouloir obtenir qu’un juge d’instruction enquête sur la sous-gouverneure de la Banque de France concernant d’anciennes prestations réalisées pour un groupe de réflexion américain, après le classement sans suite d’une première enquête.

Anticor avait déjà déposé une plainte simple en 2019 visant l’ex-eurodéputée, éphémère ministre des Armées d’Emmanuel Macron en 2017 et actuellement numéro trois de la Banque de France depuis 2018. Le PNF avait ouvert une enquête préliminaire, classée sans suite le 19 novembre 2020 pour « absence d’infraction ».

Des investigations « insuffisantes » selon Anticor

L’association estime « insuffisantes » les investigations menées par le PNF et a donc déposé à Paris, le 9 juin, une plainte avec constitution de partie civile, ce qui permet quasi systématiquement la saisine d’un juge d’instruction. Le PNF a indiqué n’avoir pas reçu cette plainte à ce jour. Celle-ci vise les délits de corruption passive, trafic d’influence passif, prise illégale d’intérêts et abus de confiance.

Anticor s’interroge sur la réalité du travail effectué par l’a(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Assistants parlementaires du MoDem : Un rapport de police confirme un « système » de détournement de fonds
Soupçons d’emplois fictifs au MoDem : Tout comprendre à l’affaire qui fragilise François Bayrou
Soupçons d’emplois fictifs au MoDem : Bayrou mis en examen pour complicité de détournement de fonds publics

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles