La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 719,04
    +42,02 (+0,12 %)
     
  • Nasdaq

    15 217,45
    +127,25 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1613
    -0,0032 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    54 051,11
    +1 524,25 (+2,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 503,29
    +1 260,61 (+519,46 %)
     
  • S&P 500

    4 564,58
    +19,68 (+0,43 %)
     

Parmentier de patate douce au confit de canard d’Emile Cotte

·1 min de lecture

La recette 

Ingrédients pour 4 pers. :  

6 cuisses de canard confites

2 escalopes de foie gras

1 oignon

1 gousse d’ail

1/2 botte persil

10 gr sel

2 gr piment d’Espelette

 

1 kilo patate douce

10 cl crème

50gr beurre

 

100 gr vieux parmesan

200 gr salade mesclun

4 cl de vinaigrette à l’huile de noix et xérès
Préparez la purée de patates douces :
Pelez et coupez les patates douces en cubes. Dans une casserole remplie d'eau froide salée faites cuire pendant 20min environ. Passez les patates douces au moulin ou écrasez-les avec un presse-purée ou à la fourchette. Ajoutez le beurre et la crème et mélangez bien. Réservez.
Dans une poêle bien chaude, faites colorer les escalopes de foie gras des deux côtés. Débarrassez la poêle sans la dégraisser. Hachez l’oignon, l’ail et le persil et faites revenir le tout dans la graisse de canard. Effilochez les cuisses au-dessus de la poêle, saupoudrer de piment d’Espelette et amalgamez jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Préchauffez votre four à 200°C.
Déposez la viande dans un grand plat, recouvrez d’une couche purée et râpez le parmesan par-dessus. Enfournez pour 10 min puis montez le four à 240°C pendant 2-3 min pour gratiner.
Servez avec le mesclun arrosé de vinaigrette.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles