La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 184,39
    -58,21 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Le Parlement européen appelle l'UE à refuser les invitations de Pékin aux JO 2022

·2 min de lecture

Le Parlement européen a appelé jeudi les responsables de l'Union européenne et les Etats membres à refuser les invitations de Pékin pour les Jeux olympiques d'hiver de 2022 afin de protester contre les atteintes aux droits humains, notamment à Hong Kong.

Le Parlement européen a appelé jeudi les responsables de l'Union européenne et les Etats membres à refuser les invitations de Pékin pour les Jeux olympiques d'hiver de 2022 afin de protester contre les atteintes aux droits humains, notamment à Hong Kong.

Les eurodéputés ont, dans un texte adopté par 578 voix (29 contre et 73 abstentions), notamment exhorté la Commission, le Conseil et les Etats membres à "refuser les invitations de représentants gouvernementaux et de diplomates à assister aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022, à moins que le gouvernement chinois ne démontre une amélioration tangible de la situation des droits de l'homme à Hong Kong, dans la région du Xinjiang, au Tibet, en Mongolie intérieure et ailleurs en Chine".

Le Parlement européen "condamne avec la plus grande fermeté la fermeture forcée du journal Apple Daily, le maintien du gel de ses actifs et les arrestations de ses journalistes, autant d'étapes franchies par la Chine dans le démantèlement de la société libre à Hong Kong et la fin définitive de la liberté des médias et de la liberté d'expression à Hong Kong", selon la résolution qui n'a pas de force contraignante.

Le Bureau du plus haut représentant de la Chine à Hong Kong a critiqué ce vote, le qualifiant de "démagogie" et d'"obstacle à une coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et l'UE".

Après l'interpellation de plusieurs de ses responsables et le gel de ses avoirs, l'Apple Daily --depuis longtemps dans le collimateur de Pékin en raison de son soutien au mouvement pour la démocratie et de ses critiques récurrentes des dirigeants chinois-- a été contraint de mettre la clef sous la porte après 26 ans d'existence et a fait paraître le 24 juin son dernier numéro.

Les eurodéputés demandent à la Commission européenne et aux Etats membres de "faire de la loi sur la sécurité nationale une priorité absolue de l'ordre du jour de toutes les réunions entre l'Union européenne et la Chine, y compris lors des consultations diplomatiques[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles