Marchés français ouverture 2 h 7 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 237,77
    +212,31 (+0,73 %)
     
  • EUR/USD

    1,1655
    +0,0037 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    25 708,52
    +298,77 (+1,18 %)
     
  • BTC-EUR

    53 595,28
    -118,93 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,87
    +8,24 (+0,57 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Paris, Toulouse... ces villes qui bidouillent pour rester sous les 35 heures

·1 min de lecture

La prolifération des pistes cyclables, l’interdiction des véhicules diesel ou anciens et la limitation à 30 kilomètres-heure ne suffiront pas. L’air va continuer à être irrespirable à Paris. Ce n’est pas un militant écolo qui le pense mais Anne Hidalgo elle-même. Alors, pour ménager ses agents qui vont devoir, d’ici fin 2021, passer aux 35 heures comme dans le privé, l’édile leur a inventé une nouvelle «sujétion» de service: «l’intensité et l’environnement de travail particulier des agents de la ville-capitale». Une sorte de compensation bruit et pollution que la mairie a chiffré à trois jours de congés supplémentaires par an.

Seulement voilà, le préfet de région Marc Guillaume a fait savoir fin juillet que la mesure était illégale. Il ne se prononce pas, en l’occurrence, sur le fond de l’air. Mais le représentant de l’Etat estime que cette mesure ne peut s’appliquer indifféremment à l’éboueur et au gardien de musée.

Encore un intéressant contentieux à soumettre aux tribunaux administratifs. Car Paris n’est pas la seule ville à avoir imaginé ce genre de bidouilles pour contourner la loi de transformation de la fonction publique d’août 2019. Cette réforme voulue par Emmanuel Macron vise à aligner le temps de travail des fonctionnaires territoriaux sur le régime commun. Or ils n’effectuaient jusque-là que 1.587 heures en moyenne avec 35 jours de congé et RTT (contre 1.711 heures et 28 jours dans le privé) selon le rapport sur l’état de la fonction publique en annexe de la dernière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Saint-Brieuc : l’ancien élu prétendait être infirmier pour pouvoir piquer des femmes
Allemagne : les pénuries inquiètent, les prévisions de croissance revues à la baisse
Taux d'intérêt : réduction d'achats d'actifs en vue pour la Fed
Chine : les coûts de production grimpent comme jamais depuis près de 25 ans
Retraite : les perdants de l’allongement de la durée de cotisation, la galère des jeunes pour toucher les aides d’Action Logement... Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles