Marchés français ouverture 7 h 37 min
  • Dow Jones

    33 999,04
    +18,72 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    12 965,34
    +27,22 (+0,21 %)
     
  • Nikkei 225

    28 942,14
    -280,63 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,0091
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 763,91
    -158,54 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    23 067,46
    -223,51 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    558,74
    +1,01 (+0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 283,74
    +9,70 (+0,23 %)
     

A Paris, stationner votre moto ou votre scooter devient payant au 1er septembre 2022

Scooter
Scooter

Stationner un deux-roues à Paris va devenir payant à partir du 1er septembre 2022. Il était jusqu'à présent gratuit pour les motos et scooters garés sur les 42 000 places réservées ou sur les bandes de stationnement payant des voitures. Dès la rentrée, ce stationnement sera, comme pour les voitures, payant de 9h à 20h, du lundi au samedi, rapporte Le Figaro.

Le stationnement restera gratuit le dimanche et les jours fériés. Le prix dépendra du secteur concerné : dans la zone 1 (du Ier au XIe arrondissement), il sera de 3 €/h minimum, et de 2 €/h minimum dans la zone 2 (du XIIe au XXe arrondissement). Le tarif pourra grimper jusqu'à 6,25 €/h dans la zone 1 pour se garer 6 heures. Il sera possible de fractionner le stationnement en tranches de 15 minutes.

Quelques exceptions prévues

Des tarifs spéciaux seront mis en place, notamment pour les résidents de la capitale. Ceux-ci pourront souscrire à un abonnement de 45 euros pour trois ans ou de 22,50 euros à l'année, qui leur permettra de passer à un tarif de 4,50 €/semaine ou de 0,75 €/jour. Cet abonnement n'est pas cumulable avec un abonnement résident pour une voiture. Certains professionnels bénéficieront également d'un abonnement.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livret A : épargner 1 000 euros à 2%, ça fait combien d'intérêts en 1, 5 ou 10 ans ?
- La néobanque Vybe ferme ses portes
- Placements : la SCPI affiche « une forme encore meilleure que l'an dernier »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles