La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 806,92
    +2 269,77 (+4,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Paris rappelle ses ambassadeurs dans la crise des sous-marins : pourquoi il s'agit d'une décision historique

·1 min de lecture

Le rappel des ambassadeurs. "A la demande du Président de la République, j'ai décidé du rappel immédiat à Paris pour consultations de nos deux ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie", a annoncé vendredi soir le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. "Cette décision exceptionnelle est justifiée par la gravité exceptionnelle des annonces effectuées le 15 septembre par l'Australie et les Etats-Unis", a-t-il ajouté, faisant référence au torpillage d'un mégacontrat de sous-marins français à Canberra. La France avait signé en 2016 un contrat de 56 milliards d'euros pour la fourniture de 12 sous-marins à propulsion diesel à l'Australie, souvent qualifié de "contrat de siècle" en raison de son ampleur et de sa portée stratégique. Mais, à la surprise générale, les Etats-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni ont annoncé mercredi soir un partenariat stratégique pour contrer la Chine incluant la fourniture de sous-marins américains à propulsion nucléaire à Canberra, qui a sorti de fait les Français du jeu.

Lire aussi - Sous-marins : quelles seront les conséquences de la crise entre la France et les Etats-Unis?

Une décision sans précédent. Le rappel d'un ambassadeur est une procédure couramment utilisée par l'État accréditant pour signifier à l'État accréditaire son désaccord avec l'une ou l'autre de ses politiques. Il s'agit souvent du premier échelon d'une crise diplomatique majeure qui peut entraîner, si la situation se détériore, l'expulsion de dipl...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles