La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    46 956,60
    -3 382,07 (-6,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Paris organise son premier «Salon du CBD» en plein flou juridique sur le cannabinoïde

·1 min de lecture

En France et en Europe, le marché du CBD est en pleine croissance et pourrait représenter plus d’un milliard d’euro d’ici 2023. Alors que le flou juridique qui entoure la commercialisation en France de cette molécule du cannabis non-psychotrope pourrait s’éclaircir prochainement, le tout premier « Salon du CBD » avait lieu à Paris les samedi 16 et dimanche 17 octobre.

En cosmétique, en huile essentielle ou plus traditionnellement en herbe à fumer : le CBD est désormais partout. Mahaut Aoste est PDG de High Society, une chaîne de magasins spécialisés :

Je pense là qu’on vient de subir 60 ans de prohibition. Si vous interdisez à un enfant de manger des bonbons, la seule chose dont il aura envie de faire sera de manger des bonbons. Il y a un engouement [pour le CBD] parce que le produit fonctionne et il rentre très facilement dans la consommation quotidienne.

Il y aurait environ 700 boutiques de CBD en France, soit trois fois plus qu’il y a un an. Mahaut Aoste dit ouvrir régulièrement des magasins en France, en Espagne et en Allemagne : « On est un petit moins de 200 magasins sur presque quatre années d’activité, et tous les mois on ouvre entre quatre et une dizaine et une vingtaine de magasins. »

Une décision de la Cour européenne de justice a donné des ailes au secteur en 2020 : la juridiction a considéré que la France n’a pas le droit d’interdire l’importation de produits à base de CBD. Cela a été une libération pour Raphael Freuin, qui mise sur le secteur depuis 10 ans.

La vente de fleurs et de feuilles brutes à fumer bientôt interdite

« L’information commence à être libre en France, là où avant, on ne pouvait pas donner d’image positive du cannabis sans être dans "l’incitation à la consommation de stupéfiants",explique-t-il. Grâce au CBD, qui est différencié du THC qui est un autre cannabinoïde, le public est enfin en train de découvrir que le cannabis a aussi beaucoup de points positifs. »

Un arrêté pourrait prochainement changer la donne. Le gouvernement veut étendre la culture et l’utilisation commerciale du CBD, mais il souhaite interdire la vente de fleurs et de feuilles brutes à fumer.

À écouter aussi : CBD, un marché en plein développement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles