Publicité
La bourse ferme dans 8 h 15 min
  • CAC 40

    7 855,37
    -9,33 (-0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 029,69
    -4,74 (-0,09 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0813
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    2 330,00
    -24,80 (-1,05 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 460,79
    +235,83 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 421,68
    +8,73 (+0,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,18
    -0,32 (-0,41 %)
     
  • DAX

    18 603,36
    -27,50 (-0,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 200,43
    -15,05 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 058,35
    +120,51 (+0,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2784
    -0,0016 (-0,13 %)
     

Paris, Lyon, Annecy… Où vivent les riches en France ? Nos cartes pour le découvrir

Illustration Capital / Freepik

Une richesse française imperméable à la crise du Covid-19 ? D’après un nouveau rapport de l’Observatoire des inégalités, dévoilé ce mercredi 5 juin, la région parisienne et la frontière franco-suisse demeurent les deux grandes zones où vivent les personnes les plus riches du pays. Il faut dire que dans seulement six départements métropolitains, dont quatre en Ile-de-France, les revenus des plus aisés sont plus de deux fois supérieurs au niveau de vie médian des Français, c’est-à-dire au moins 3 860 euros par personne.

Pour obtenir ces résultats, l’Observatoire des inégalités s’est notamment appuyé sur les données de l’Insee relatives au niveau de vie minimum de la population par département et ville en 2021. Soit en pleine pandémie de Covid-19. Alors que l’on aurait pu redouter un éparpillement géographique des ultra-riches - avec l’essor du télétravail en particulier pour les cadres parisiens -, cette tendance ne transparaît pas dans les chiffres. «La crise du Covid a certes eu un impact, mais à la marge. Il y a peu de chances que cela change quelque chose à la structure géographique de la richesse», analyse Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

La capitale reste ainsi la championne en titre : le niveau de vie minimum des 10% de Parisiens les plus riches tutoie en effet les 6 000 euros par mois pour une seule personne. Quelques centaines d’euros en dessous, se trouvent les résidents des Hauts-de-Seine, en petite couronne, avec au moins 5 218 euros par personne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Electricité : comment se prémunir contre les arnaques aux panneaux solaires ?
Pédiatre ou médecin généraliste : qui est le moins cher selon l’âge de votre enfant ?
Elle gagne le jackpot à un jeu de grattage, mais ne peut pas l’empocher…
Epargne : les meilleurs placements à 20 ans de la retraite
Impôt sur le revenu des retraités : prélèvement, abattement et déclaration