La bourse est fermée

Paris: les plus hauts gratte-ciels d'Europe attendus en 2024

1 / 2

Paris: les plus hauts gratte-ciels d'Europe attendus en 2024 

Les tours jumelles devraient être livrées pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024, a annoncé mardi son promoteur. Ce dernier a également levé le voile sur les financements de ce méga-projet, évalué à près de 3 milliards d'euros.

On en sait un peu plus sur les avancées du projet des tours jumelles Hermitage Plaza dévoilé il y a déjà presque dix ans, et pour lequel son promoteur avait récemment promis de "très bonnes nouvelles". Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue ce mardi 13 mars (à 13h13 précises, question de superstition...) en marge du MIPIM, le salon international de l’immobilier à Cannes, Emin Iskenderov a tout d'abord confirmé un objectif de livraison pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

"Après huit ans de recours et d’obstacles de toutes sortes, plusieurs décisions judiciaires décisives viennent d’être rendues ces dernières semaines qui montrent qu’Hermitage sort du tunnel", s'est félicité Emin Iskenderov dans un communiqué. Le promoteur franco-russe a également apporté des éclaircissements sur le modèle du financement de ce méga-projet, auquel le groupe Bouygues a pris en 2015 une participation minoritaire.

Des banques françaises à la rescousse

Jusqu’à présent, le groupe Hermitage a financé l’opération en fonds propres, sans dette bancaire, en investissant un montant de 233 millions d’euros. Désormais, un nouvel apport de 180 millions d’euros sera injecté par "un grand fonds européen", tandis qu'un financement bancaire de 1,2 à 1,5 milliard d’euros sera apporté par "des banques européennes, dont deux grandes banques françaises". Parallèlement,...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi