La bourse ferme dans 11 min
  • CAC 40

    6 673,84
    -38,64 (-0,58 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 940,32
    -22,09 (-0,56 %)
     
  • Dow Jones

    34 102,39
    -244,64 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,0392
    -0,0013 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 741,40
    -12,60 (-0,72 %)
     
  • BTC-EUR

    15 499,99
    -567,22 (-3,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    376,96
    -3,33 (-0,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,86
    -0,42 (-0,55 %)
     
  • DAX

    14 402,99
    -138,39 (-0,95 %)
     
  • FTSE 100

    7 487,30
    +0,63 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 138,72
    -87,63 (-0,78 %)
     
  • S&P 500

    3 992,55
    -33,57 (-0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2030
    -0,0060 (-0,50 %)
     

Paris : Hausse des violences conjugales de 25 % depuis 2021

Paris : Hausse des violences conjugales de 25 % depuis 2021

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES - Dans le détail, il y a eu 4.944 faits de violence conjugale entre le 1er janvier 2022 et le 30 septembre 2022

Les violences conjugales ont augmenté de 25 % à Paris depuis 2021, selon des chiffres de la préfecture de police. Dans le détail, il y a eu 4.944 faits de violence conjugale entre le 1er janvier 2022 et le 30 septembre 2022, soit un quart de plus qu’en 2021 à la même période, selon ces chiffres détaillés obtenus par 20 Minutes à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Ces chiffres confirment ceux sortis en juin dernier, qui annonçaient une hausse de 27,6 % des violences conjugales depuis 2021.

Libération de la parole ou réelle augmentation des faits ?

« Cette augmentation s’explique en partie par la libération de la parole des victimes, qui se traduit par une hausse des plaintes déposées. De plus, depuis 2019, de nombreux dispositifs destinés à améliorer la prise en charge des victimes de violences sexuelles et conjugales et le traitement judiciaire des dossiers ont été déployés par la préfecture de police », expliquait alors la préfecture de police de Paris.

En septembre, la procureure de la République de Paris Laure Beccuau annonçait que le nombre de plaintes pour violences sexuelles déposées à Paris avait progressé de 30 % par rapport à 2021. Cette hausse des plaintes « peut avoir deux sources, une hausse obje(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Baisse généralisée de la délinquance à Paris et sa proche banlieue
Comment Paris forme ses futurs policiers municipaux aux violences faites aux femmes
Paris : « Silence, ils nous tuent »… Une marche dénonce l’inaction de l’Etat contre les féminicides
Paris : Des lieux d’accueil pour femmes victimes de violences conjugales vont être ouverts dans trois hôpitaux